Quelle charge maximale peuvent supporter vos pneus de tracteur ?

C’est vrai que c’est plus rapide de mettre une pression de gonflage moyenne quelle que soit la charge liée à vos outils ou à vos remorques. Cependant, comment être sûr de ne pas surcharger ses pneus de tracteur avec des outils trop lourds, au risque de les user plus rapidement, ou pire de provoquer une avarie qui impliquerait un remplacement ?
Maitriser la charge permet d’utiliser les capacités optimales de votre machine, peut être que vous avez la possibilité de charger plus et de travailler avec des outils plus lourds, ou peut être que vous devez réduire la pression pour optimiser votre traction et éviter un patinage qui vous ferait perdre beaucoup de temps.

Nous vous expliquons dans cet article comment définir la charge totale de votre attelage, choisir la meilleure répartition et pourquoi adapter la pression en fonction de la charge de vos outils.

Avant de détailler l’impact d’une surcharge sur les pneus de votre tracteur, il faut aussi prendre en compte le contexte plus général, dans lequel la réglementation routière ou la sécurité ont tout autant d’importance par rapport à la charge.

Le niveau de charge de votre attelage impacte directement vos pneus, bien sûr, mais il peut aussi entrainer des risques par rapport à la règlementation, qui limite en général le poids total autorisé en charge sur la route.

C’est la puissance de votre tracteur et le nombre d’essieux roulants qui conditionnent la capacité maximale de charge tolérée par le code de la route.
En cas de contrôle, les surcharges à l’essieu trop importantes peuvent entrainer des contraventions voire une immobilisation de votre attelage en cas de dépassement excessif.

Le risque de surcharge au niveau de la sécurité peut avoir encore plus d’impact si votre système de freinage n’est pas adapté au niveau de charge de votre attelage.

Pour rappel le poids de la remorque, avec un freinage assisté est de l’ordre de 5,5 fois le poids du tracteur et de 4,5 fois sans assistance au freinage.
Accident au freinage liés à une surcharge de l’attelageAccident au freinage liés à une surcharge de l’attelage

 

1. Pourquoi maitriser sa charge : Avantages et inconvénients

Quel est l’impact de la charge sur la traction

Pour compenser le poids de vos outils ou de l’ensemble de votre attelage vous devez augmenter la pression de vos pneus.
Plus vos outils sont lourds et plus vos pneus s’écrasent sous l’effet du poids. C’est l’augmentation de la pression qui leur permet de supporter la charge et de maintenir leur capacité de roulement.

L’inconvénient d’une pression élevée aux champs, c’est que le pneu va s’enfoncer davantage dans le sol que de s’écraser en surface. Son empreinte est réduite et les barrettes ont une zone d’appui sur la terre plus restreinte. La terre s’accumule plus devant le pneu lorsqu’il s’enfonce augmentant la résistance au roulement.

L’ensemble de ces inconvénients réduit la capacité de traction et ralentit le travail.

Comment éviter la compaction malgré la charge

Dès le premier passage, la masse globale de votre tracteur additionnée de ses outils exerce une pression sur le sol qui peut provoquer une compaction importante.

Sur une longue période et après de nombreux passage cette compaction va ralentir le développement racinaire des cultures et entrainer une perte de rendement sur les saisons suivantes.

Comment éviter la compaction malgré la charge


Vous pouvez éviter la compaction en réduisant le poids global de vos outils, ou si ce n’est pas possible, en réduisant la pression avec des pneus de type VF qui pourront répartir la masse sur une plus grande surface de contact au sol, ou encore en optant pour des pneus de plus grande dimension qui pourront porter plus de charge sans augmenter la pression.

Pourquoi une mauvaise gestion de la charge entraine une usure prématurée des pneus

Une charge excessive impose un sur-gonflage des pneus qui perdent en souplesse avec l’augmentation de la pression. La capacité de débourrage diminue et la terre s’accumule entre les barrettes, ce qui provoque une augmentation du patinage.

Conséquence, votre attelage perd en puissance, les pneus ont un taux de rotation supérieur à l’avancement réel de la machine et l’usure augmente proportionnellement à l’augmentation du taux de patinage.

Un patinage élevé sur plusieurs hectares a un réel impact sur l’usure et réduit la durée de vie de vos pneus.

 

2. Comment définir sa charge totale

Connaissez-vous la charge maximale de chaque pneu ?

Chaque pneu dispose d’un indice de charge qui est inscrit sur son flanc, cet indice vous donne la capacité de charge maximum de votre pneu pour une vitesse maximale (en règle générale, avec une pression nominale de gonflage de référence, de 1,6 bar).

Il se compose d’un chiffre suivit d’une lettre, le chiffre est l’indice de charge et la lettre est l’indice de vitesse maximale.


Dans la photo ci-dessous nous avons 171 A8 à gauche et 173 D à droite. Cela correspond pour 171 A8 à une charge maximale de 6150 kilos à 40 km/h et pour 173 D à une charge 6500 kilos à 65 km/h.


Pour connaitre votre indice de charge maximale vous devez vous reporter au tableau de correspondance des indices de charge, fourni par votre fabricant de pneumatiques.

Indice de charge inscrit sur le flanc du pneuIndice de charge inscrit sur le flanc du pneu

Comment gérer la pesée avec un outil adapté

Voici comment définir la charge sur chaque pneu si vous disposez des outils de pesée adaptés :

  • Vous allez procéder à une pesée par essieu, en commençant par l’essieu avant, pour lequel vous poserez l’outil arrière en position de travail, pour éviter qu’il ne fasse contrepoids.
  • Puis vous pourrez peser l’essieu arrière, cette fois ci avec l’outil relevé pour connaitre le poids supporté par vos pneus arrière lors du transport sur route.
  • Puis vous pourrez lester l’avant du tracteur pour avoir une bonne répartition des charges.
  • Vous procéderez à la vérification que le poids obtenu au final par pneu, respecte bien l’indice de charge inscrit sur chaque pneu.
  • Vous pourrez alors ajuster la pression en fonction du poids et de la vitesse.
Utilisation d’un outil de peséeUtilisation d’un outil de pesée

Comment calculer la charge sans matériel de pesée

Il est tout à fait possible de calculer la charge à l’essieu sans avoir de matériel de pesé, en prenant juste quelques mesures.

Pour faire ce calcul, vous devez avoir un minimum d’information sur le poids du tracteur, de vos outils et du lestage, que vous pouvez trouver dans les données des constructeurs :

Utilisation d’un outil de pesée

  • M1 : Le poids du lestage avant ou de l’outil avant.
  • M2 : Le poids de l’outil porté arrière.
  • d1 : Distance entre le milieu du lestage avant et le centre de l’essieu avant.
  • E : Distance entre le milieu de l’essieu avant et le milieu de l’essieu arrière.
  • d2 : Distance entre le milieu du l’essieu arrière le milieu de l’outil porté arrière.
  • Poids du train avant : Données constructeur.
  • Poids du train arrière : Données constructeur

Lorsque vous avez retrouvé l’ensemble des informations de poids dans les données des constructeurs et que vous avez pris vos mesures vous pouvez faire le calcul suivant :

formula_calcul-weight-on-each-axle_FR

Comme pour le calcul avec un matériel de pesée, vous vérifierez que le poids obtenu au final, respecte bien l’indice de charge inscrit sur chaque pneu.

Vous pourrez ensuite ajuster la pression en fonction du poids et de la vitesse prévue.

Quelle est la bonne répartition des charges

Si le train arrière supporte la majorité du report de charge lié au poids de l’outil, l’ensemble de votre attelage est déséquilibré. Le pont avant aura tendance à se soulever entrainant des difficultés de maniabilité du tracteur, avec une direction qui répondra moins bien, surtout en conditions humides.
De plus, l’excès de charge sur le train arrière aura tendance à augmenter le patinage des pneus arrière.

La bonne répartition des charges pour un tracteur à quatre roues motrices sera de 60 à 65% du poids sur le train arrière et 25 à 40% sur le train avant.

Rééquilibrage des charges par ajout d’un lestage avantRééquilibrage des charges par ajout d’un lestage avant


Cette répartition peut être obtenu en ajoutant un lestage par masse métallique ou un outil sur le relevage avant, elle permet de bénéficier de la force de traction des 4 pneus ensemble et améliore votre capacité globale de traction.

La répartition de charge sur les essieux a également un rapport avec la puissance nominale du tracteur. Le ratio est de 50 kg par cheval. En résumé, si nous travaillons avec un tracteur de puissance 170 cv, la masse du tracteur répartie sur l’essieu avant et l’essieu arrière sera de 8500 kg, indépendamment du poids des outils et des lestages.

Il faut donc faire attention, à ne pas trop augmenter le poids global de l’attelage avec le lestage, ce qui aurait des conséquences sur la consommation de carburant et serait plutôt contreproductif.

 

3. Des pneus agricoles basse pression de technologie VF permettent d’augmenter la charge

Les pneus de type VF (pour Very high Flexion) sont construit sur des bases technologiques différentes des pneus standards. Leurs structure interne, leur permet de s’écraser davantage sans causer de dommage. Ils sont plus résistants à la flexion, ce qui leur permet de supporter 40 % de charge en plus, par rapport à un pneu standard.

Ils correspondent donc bien au travail avec des outils larges et lourds. Ils permettent de réduire le nombre de passages sur la parcelle, ou de réduire le nombre de rotations de transport, sur route, lors de la récolte, par exemple.

Avec ce type de pneu dans de grandes dimensions, vous augmentez largement la surface d’appui sur le sol, vous pouvez ainsi travailler avec des outils lourds sans avoir à augmenter la pression ou sans ajouter de grandes quantités de masses additionnelles. Ils peuvent travailler entre 0,6 bar et 0,8 bar de pression, vous permettant de gagner de la capacité de traction tout en préservant vos sols de la compaction.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *