5 techniques essentielles qui optimisent vos pneus agricoles

Souvent sous-estimé, le pneu agricole assure plusieurs rôles essentiels auxquels on ne prête en général pas beaucoup d’attention, pourtant en optimisant mieux certains réglages on peut augmenter largement les performances du tracteur et booster sa productivité.

Le pneu est l’organe principal de transmission de votre puissance moteur au sol, il est donc votre principal allié dans la capacité de traction de votre machine.
Les réglages mécaniques, la hauteur des crampons, l’usure, la pression sont autant d’éléments qui influent sur votre travail quotidien et sur le tassement de vos sols ce qui peut affecter votre rentabilité. Grâce à la maîtrise de quelques techniques directement liées à vos pneus agraires, il vous sera possible d’optimiser votre productivité sans trop d’efforts.

Les conseils ci-dessous vous permettront de ralentir l’usure, de préserver vos sols et de réduire votre consommation de carburant. Ils vous seront également utiles pour bien calculer la charge supportable par vos pneus agraires et éventuellement vous aider à jumeler vos pneumatiques pour augmenter la traction, réduire le taux de patinage, et ainsi gagner en rendement.

 

1. Les techniques d’optimisation liées à la mécanique : de la géométrie à la prépondérance

Pour éviter l’usure prématurée de vos pneus agricoles et profiter de leurs performances le plus longtemps possible, quelques techniques liées à la mécanique doivent être prises en compte. Dans cette optique, en plus d'adapter le réglage de la pression de vos pneus, vous devez également tenir compte de la prépondérance et corriger les éventuels défauts de parallélisme.

Vérifier la prépondérance

Lorsque les pneus avant de votre tracteur ont tendance à s’user plus rapidement que les pneus arrière, cela peut être lié à un mauvais réglage de la prépondérance. Autrement dit, le train avant n’est pas correctement synchronisé avec le train arrière. En principe, il faut prévoir une prépondérance comprise entre 0 et 3% afin de permettre à votre machine de donner toute sa puissance.

variation de la prépondérance
CONSÉQUENCE D'UNE MAUVAISE PRÉPONDÉRANCE

Si ces pourcentages ne sont pas respectés, deux cas de figure pourront se présenter :

  • La prépondérance est supérieure à 4% : l’essieu arrière freine l’essieu avant = usure prématurée des pneus avant, problèmes de direction…
  • La prépondérance est inférieure à 0% : l’essieu arrière pousse trop par rapport à l’essieu avant = altération de la transmission, fort patinage de l’arrière du tracteur, perte d’efficacité du pont avant…

Pour éviter de faire face à ces contraintes mécaniques, vous devez calculer la prépondérance à l’aide de la formule suivante :

formule de calcul de la prépondérance
Formule pour calculer la prépondérance
Bon à savoir : le « Rapport Mécanique du pont avant » est indiqué dans les données constructeur de votre tracteur.

Défaut de géométrie : bien régler le parallélisme et le carrossage

Parmi les principales causes d’usure de vos pneus agraires, les défauts de géométrie sont les plus fréquents :

  • Défaut de parallélisme : il s’agit d’un mauvais réglage de l’axe des roues par rapport à celui de l’essieu. Idéalement, ceux-ci doivent être parfaitement alignés et parallèles à la machine.
  • Défaut de carrossage : il s’agit de l’inclinaison des roues par rapport au sol. Lors de la vérification, assurez-vous que vos pneus sont parfaitement disposés verticalement et le plus à plat possible au sol.
défaut de parallélisme
défaut de parallélisme

Dans tous les cas, il est recommandé de vérifier régulièrement la géométrie de vos pneus agraires afin de les préserver d’une usure trop rapide. Avec un peu de patience et un matériel de mesure adapté, vous pouvez effectuer ce contrôle vous-même pour économiser des dizaines d’euros supplémentaires.

CONSEIL
Lors du réglage du parallélisme de votre tracteur,
prenez en compte l'effort que subit votre train avant en traction et donnez un peu d'ouverture (1 - 1,5 mm)

 

2. Techniques pour éviter le tassement du sol

L’utilisation de pneus inadaptés favorise le tassement du sol, occasionnant inévitablement des pertes de productivité oscillant entre 20% et 50% sur plusieurs années. Pour optimiser votre rendement, vous disposez de plusieurs solutions comme l’adaptation des techniques de culture. Vous pouvez également adapter vos pneumatiques à la nature du sol pour éviter une nouvelle compaction. Pour cela, il convient de déterminer le type de tassement :

  • Tassement superficiel : c'est essentiellement dû à un mauvais réglage de la pression de vos pneus agricoles. Assurez-vous donc de contrôler régulièrement la pression de vos pneumatiques.
  • Tassement profond : est principalement causé par une charge trop importante au niveau de l’essieu. Dans ce cas, n’hésitez pas à monter des pneus plus larges avec un plus grand volume d’air ou à les jumeler si besoin.

Dans tous les cas, la solution la plus simple pour éviter le tassement du sol reste l’utilisation de pneus basse pression. Ces derniers sont conçus pour préserver vos sols en permanence, vous évitant ainsi de devoir passer par le processus de décompactage. De plus, les pneus basse pression intégrant la technologie VF peuvent supporter une charge plus importante (+40% par rapport aux pneus classiques) sans tasser le sol. Avec une empreinte au sol plus élargie et un indice de charge plus élevé, les pneus agricoles VF sont garants d’une productivité optimale à laquelle s’ajoute l’économie de carburant.

 

3. Les techniques pour réduire la consommation : 5 astuces pour faire des économies de carburant

Le prix du carburant destiné aux tracteurs et autres engins agricoles connait des augmentations régulières, ce qui impacte grandement vos coûts d’exploitation. Il convient ainsi d’adopter les bonnes techniques pour réduire la consommation de votre machine. Cela passe par quatre éléments essentiels : les pneumatiques, le type de travail, la vitesse et la charge.

moyenne des économies de carburants

1. Adaptez la pression de vos pneumatiques agricoles

Un mauvais réglage de la pression de vos pneus agraires ne fera qu’augmenter votre consommation de carburant. Vous devez donc adapter leur pression selon le type de travail :

  • Sur route : n’hésitez pas à augmenter légèrement la pression de vos pneus pour réduire la surface de contact avec le bitume. La résistance sera ainsi moins importante, ce qui nécessite moins de puissance, et donc moins de carburant.
  • Au champ : à l’inverse, il est recommandé de réduire la pression de vos pneus pour éviter le patinage et la perte d’adhérence. Il y aura moins d’effort de traction, et donc moins de consommation de carburant.

2. Utilisez des pneumatiques adaptés à votre activité principale

Labour, transport, gestion des élevages… chaque type d’utilisation de votre machine correspond à des pneumatiques particuliers. Pour réduire votre consommation, vous devez tout d’abord être équipé en pneumatiques adaptés à l’activité principale de votre machine. Par exemple, pour le travail régulier aux champs, mieux vaut utiliser des pneus basse pression plus larges que la monte d’origine.

Même si les pneus basse pression coûtent souvent chers, leur prix sera compensé par le gain de carburant généré sur le long terme, la préservation des sols, la diminution du temps de travail, moins de fatigue dans la conduite et une augmentation de la production.

3. Réduisez la profondeur de travail

En cas de travail lourd tel que le déchaumage ou le labour, il n’est pas nécessaire de travailler en profondeur. Des tests ont prouvé qu’en réduisant la profondeur de travail d’environ 8 cm, il est possible d’économiser en moyenne 25% de carburant. Pour cela, différentes solutions s’offrent à vous :

  • Travailler régulièrement le sol.
  • Éviter le tassement excessif.
  • Utiliser des pneus VF basse pression.

4. Limitez votre vitesse sur route

À force de toujours courir après le temps, vous ne faites qu’augmenter votre consommation de carburant, surtout si vous parcourez plusieurs kilomètres sur route chaque jour. Sur une année, les quelques dizaines de minutes gagnées sur chaque trajet ne valent rien comparées au carburant économisé en réduisant votre vitesse de 10 km/h en moyenne.

5. Calculez le report de charge idéal

Le calcul de la répartition des masses est essentiel lors d’un travail aux champs. Concrètement, la puissance de traction nécessaire influe directement sur votre consommation de carburant. Si le calcul est erroné, votre machine sera déséquilibrée et ne pourra pas exploiter toute sa puissance. Quoi qu’il en soit, mieux vaut augmenter la charge sur les essieux en répartissant mieux la charge afin d’optimiser l’adhérence au sol et éviter le patinage, ce qui réduira logiquement votre consommation.

 

4. Les techniques liées à la charge : bien équilibrer la répartition des masses

Une remorque trop chargée a des conséquences insoupçonnées : déformation et/ou risque de cassures intérieures des pneus agricoles, tassement du sol, perte progressive de rendement… Pour assurer l’efficacité de votre travail, vous devez équilibrer la réparation des masses sur les pneus de votre tracteur et de votre remorque. En effet, cette répartition va conditionner :

  • La capacité de traction de votre machine.
  • La préservation de vos sols : développement de vos cultures.
  • L’usure de vos pneus agricoles : plus ou moins rapide.
  • L’équilibre de l’ensemble de votre attelage : votre sécurité.

Le travail consiste à répartir les masses selon les caractéristiques de vos pneus agraires. Si ceux-ci sont de diamètre identique, ils supporteront la même charge. Il existe toutefois quelques cas particuliers :

  • Tracteur à deux roues motrices : pour optimiser l’efficacité du train directeur, vous devez obligatoirement prévoir plus de 20% de la charge totale de votre machine sur le train avant.
  • Tracteur à quatre roues motrices inégales : il faut respecter la répartition des masses 40-60, soit 40% à l’avant et 60% à l’arrière.

 

5. Les techniques liées à la tractions : jumeler ses pneus agricoles pour gagner en productivité

Parmi les différentes techniques permettant d’optimiser votre rendement, une amélioration de la traction est essentielle, le jumelage de vos pneus agricoles s’avère la solution la plus intéressante. Il est d’autant plus vrai lorsque vous utilisez un tracteur de forte puissance et plus ou moins lourd, avec des outils lourds et de grande largeur. A priori, les roues jumelées vont réduire la charge au sol et permettre d’améliorer la traction, d’éviter un tassement excessif et améliorer votre productivité globale.

Pour mettre en œuvre le jumelage de vos pneumatiques, vous disposez de quatre configurations qui se distinguent particulièrement par la taille et l’écartement des pneus jumelés.

Selon le type de travail et de culture, vous pouvez opter pour :

jumelage avec roues de taille identique
Le jumelage avec des roues de taille identique
jumelage pneus larges externe + étroits interne
L’association de pneus larges à l’extérieur
et de pneus étroits à l’intérieur 
sarclage jumelage : pneus étroits externe + large interne
Le sarclage, jumelage de pneus étroits à l’extérieur
et pneus larges à l'intérieur
jumelage pneus étroits à double sillon
Les pneus à double sillon

La configuration 4 avec pneus à double sillon est très appréciée dans la mesure où elle permet de préserver vos sols sans impacter les cultures en rangs telles que les cultures maraîchères, betteraves, maïs…

Dans tous les cas, le jumelage de vos pneus agricoles vous fera gagner largement en rendement, en efficacité et en temps de travail.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneumatiques : Données techniques pneu agraire – Performance pneu agricole – Conseils pression pneu agricole – Solution contre tassement du sol – Pression pneu pulvé – Pourquoi et comment lester vos pneus de tracteur – etc...

Pour aller plus loin et augmentez la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Le présent document et les informations qu’il contient n’ont qu’un caractère informatif. Bien que la rédaction ait fait l’objet de soins minutieux, nous déclinons toute responsabilité pour tout préjudice subi en raison d’erreurs subsistant dans le texte. Toutes les données sont par ailleurs susceptibles d’être modifiées sans préavis après la date de publication.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *