Technologies qui font la différence pour un pneu agricole de qualité

C’est vrai que les pneus agricoles se ressemblent tous et cela peut sembler difficile de faire un choix parmi tous les modèles proposés, car les prix entre un modèle standard et un modèle haut de gamme, eux, ne se ressemblent pas.
Ce serait très facile de faire un parallèle avec le monde du luxe où on a l’habitude de trouver des produits du quotidien, avec des prix prohibitifs, juste parce qu’ils ont une marque de prestige. Pour le pneu agricole, c’est très différent car il ne s’agit pas là de luxe inutile, mais d’un outil de production que vous allez utiliser tous les jours. Le modèle haut de gamme intègre vraiment des différences technologiques majeures qui vont transformer nettement les résultats de votre travail.

Voici les technologies qui font vraiment la différence dans les pneus agricoles de qualité :

1. Quel mélange de gomme pour réduire l’usure et augmenter la longévité ?

Les pneus se ressemblent, le caoutchouc est noir et la matière ne semble pas présenter de différence d’apparence quel que soit le modèle de pneu. Vous ne pouvez donc pas deviner en les regardant, quels sont les différents composants qui ont été utilisés pour constituer la gomme.

C’est un point capital qui impacte directement le prix de vente du pneu. En effet, comme vous ne pouvez rien vérifier, les fabricants de pneus d’entrée de gamme peuvent facilement réduire ou supprimer les ingrédients les plus chers qui font pourtant toutes les qualités d’un pneu.

À l’inverse, le pneu haut de gamme est souvent issu de la recherche et développement et intègre des matériaux qui augmentent ses capacités, sa longévité ou sa résistance à l’usure…

Par exemple, dans les pneus VX-TRACTOR, VT-TRACTOR et VT-COMBINE de Bridgestone on retrouve de nombreux ingrédients, sélectionnés pour leurs qualités et les avantages qu’ils apportent aux pneus.

Voici quelques exemples de certains ingrédients qui font la différence :

Le caoutchouc

Il s’agit du matériau de base du pneu et on peut intégrer une majorité de caoutchouc naturel, ou du caoutchouc de synthèse issu du pétrole, beaucoup moins cher.
Evidemment le caoutchouc naturel présente des qualités irremplaçables d’élasticité, de résistance, d’adhérence et d’imperméabilité.

Le groupe Bridgestone a fait le choix d’utiliser une très grande quantité de caoutchouc naturel pour augmenter la qualité et la souplesse de ses pneus. Le groupe dispose de ses propres plantations d’hévéas, qu’il gère durablement.
Cette gestion écologique des ressources, lui permet d’équilibrer ses approvisionnements, avec une vision environnementale à long terme, en plus de la qualité de la gomme.

Récolte écologique du latex naturel dans les plantations de BridgestoneRécolte écologique du latex naturel dans
les plantations de Bridgestone

Le noir de carbone

Cet additif est un ingrédient très important qui est largement économisé dans les pneus standards, pourtant c'est lui qui augmente la résistance aux coupures du caoutchouc, et favorise sa résistance à l'usure (donc prolonge la durée de vie du pneu).

Les huiles végétales

Des huiles de pétrole peu chères sont utilisées dans les pneus standards simplement pour améliorer le malaxage de la gomme.
Pour les pneus Bridgestone, ces huiles ont été remplacées par un nouveau mélange composite intégrant des huiles végétales qui procurent en plus à la gomme, une meilleure résistance aux dommages et une meilleure résistance à l’usure.

Le soufre

Il s’agit d’un additif essentiel pour assurer une bonne vulcanisation. C’est l’étape de cuisson du pneu qui permet de créer des chaines moléculaires qui font passer le caoutchouc de l’état plastique à l‘état élastique. Dans les pneus d’entrée de gamme la quantité insuffisante de soufre ne permet pas une cohésion parfaite de la matière ce qui donne des pneus très peu résistants à l’usure.
Les services de recherche et développement de Bridgestone ont défini la meilleure quantité de soufre permettant d’augmenter la résistance mécanique tout en préservant l’élasticité du caoutchouc.
Le soufre va aussi diminuer la sensibilité du pneu aux variations de température.

 

2. Quelle conception de structure permet d’augmenter largement la charge ou de travailler à très basse pression ?

En plus d’une sélection d’ingrédients de qualité pour la gomme, ce qui augmente la résistance du pneu c’est la conception de sa carcasse. Elle est le fruit de milliers d’heures de recherche et développement pour les pneus haut de gamme qui permettent un assemblage très technique des matériaux entre eux, pour obtenir au final un pneu aux qualités exceptionnelles.
Comme pour la gomme c’est ce qui est à l’intérieur du pneu qui fait toute la différence de qualité.

L’intégration de fibres, soit textiles, soit métalliques, à l’intérieure du caoutchouc permet d’augmenter largement la résistance des pneus.

Pour le travail dur soumis à de très fortes contraintes,

les nappes métalliques permettent d’avoir une excellente résistance aux chocs, aux crevaisons et à la flexion, mais rendent le pneu rigide, ce qui est parfait pour les pneus des engins de génie civil, ou pour les pneus spéciaux, comme les pneus étroits ou forestiers.

Pour l’utilisation optimale en grandes cultures où le respect du sol est primordial,

on utilise alors des nappes textiles en nylon, en polyester ou en rayonne. Ces tissus permettent de renforcer la structure du pneu, en lui gardant toute sa souplesse, essentiellement pour travailler à très basse pression et préserver les sols de vos parcelles de la compaction.

Les technologies au service d’un assemblage homogène d’un pneu de qualité

L’assemblage très complexe des différentes matières : textile, métal, caoutchouc pour constituer les nappes de la carcasse d’un pneu haut de gamme prend en compte les interactions de chacune des parties avec son environnement.

Assemblage des plis, usine BridgestoneAssemblage des plis. Usine Bridgestone


Chaque partie du pneu a une fonction spécifique qui donne à l’ensemble toutes ses qualités. Par exemple :

Les flancs doivent assurer le maximum de souplesse si vous souhaitez travailler à basse pression, mais une bonne résistance aux chocs et aux coupures.

La bande de roulement est l’assemblage le plus complexe du pneu car elle assure plusieurs fonctions. Elle est le résultat d’une superposition de plusieurs couches de caoutchouc qui permettent :

  • Pour les plis de stabilisation : d’avoir une parfaite maitrise directionnelle et une bonne transmission du couple moteur au sol.
  • Pour les plis de protection : d’assurer un maximum de résistance à l’usure et aux agressions extérieures.

C’est là que se joue une part importante du prix, avec une très faible quantité de plis pour les pneus standards et 6 plis ou plus, de stabilisation et de protection pour le haut de gamme.

Les talons du pneumatique assurent la liaison entre l’ensemble du pneumatique et la jante. Avec l’augmentation de la puissance des engins, le couple à la jante devient extrêmement important. La construction du talon qui comprend une tringle métallique nécessite un très haut niveau de recherche et développement et une haute technicité, pour assurer parfaitement l’étanchéité dans toutes les circonstances.

 

3. Quel design de bande de roulement permet d’augmenter largement la traction ?

Si la gomme est de qualité supérieure et que la carcasse est le résultat de plusieurs années de recherche et développement, la forme des sculptures sur la bande de roulement joue aussi un rôle majeur pour éviter le patinage et transmettre l’effort de traction.

Vous avez sûrement remarqué que la forme des barrettes n’est pas exactement identique entre chaque marque de pneu. Dans le cas des modèles haut de gamme ce n’est pas juste pour l’apparence.

Chez Bridgestone, c’est le travail des ingénieurs qui ont testé chaque détail du design (longueur, profondeur, courbure…) pour obtenir le maximum d’efficacité de traction.

Les barrettes du pneu sont l’un des principaux vecteurs de la transmission de la puissance au sol. Elles prennent appui sur la terre en générant un tassement horizontal qui permet d’utiliser l’essentiel du couple moteur pour la traction.

Le design profilé du bord d’attaque des barrettes a été optimisé pour éviter ce qu’on appelle l’effet «pelle» qui soulève la terre, génère une perte d’efficacité et réduit la capacité d’autonettoyage du pneu. L’angle très particulier du profil des pneus Bridgestone permet un meilleur appui et un autonettoyage parfait de la surface du pneumatique avant qu’il ne retourne en contact avec le sol.

Sur route, le profil des barrettes de la bande de roulement doit également permettre d’accepter des vitesses importantes (jusqu’à 70 km/h) sans vibration avec de bonnes conditions de confort, une bonne tenue de cap (éviter la dérive en virage) et assurer une grande capacité de freinage en toute sécurité.

Rôle de la technologie Involute dans l’effort de traction

 

4. Quels sont les avantages d’un pneu haut de gamme plus technologique ?

La puissance du moteur de deux tracteurs peut être très différente, même si la carrosserie extérieure est identique. Pour la qualité des pneus c’est un peu la même chose : ce qui est important ce sont les constituants internes du pneu.

L’inconvénient majeur pour le pneu, c’est qu’on ne peut pas voir à l’intérieur de la gomme, à moins de le découper, ce qui rendrait le pneu inutilisable.

Si ce n’est pas facilement visible, les manufacturiers des pneus de qualité vous donnent des indications pour vous repérer sans avoir à découper vos pneus neufs :

  • Un pneu VF comme le VT-TRACTOR supporte 40% de charge en plus qu’un pneu standard, preuve que la structure du pneu est largement supérieure à la moyenne.
  • Un pneu VF peut travailler à très basse pression : 0,6 bar, preuve que ses flancs sont extrêmement souples et résistent à la flexion sans altérer le pneu sur le long terme.
  • Un pneu VF permet de gagner du temps en ne changeant pas la pression entre la route et les champs, preuve que sa conception préserve de l’usure même si vous n’êtes pas à la bonne pression et quelle que soit votre vitesse.
  • Un pneu VF de la dernière génération comme le VT-TRACTOR est conçu pour intégrer un système de réglage de pression (CTIS : Central Tyre Inflation System) permettant d’utiliser à tout instant la pression optimale au champ et sur la route.
Si l’agriculteur décide de garder ses pneus VF pour faire principalement du transport durant une période déterminée, en augmentant la pression dans le pneu, le VT-TRACTOR se comportera comme un pneu route avec sa souplesse, son confort sur route et sa sécurité de braquage.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *