Quel est l’impact de mes pneus de tracteur sur ma vigne

La viticulture ne fait pas exception à la règle, un tassement excessif des sols bloque le développement racinaire des cultures que ce soit des ceps de vigne ou du blé les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Il est vrai que les tracteurs vignerons sont largement moins lourds que les tracteurs de grandes cultures cependant le passage en inter-rangs étroits implique que les pneus de la machine passent au plus proche des ceps de manière répétés, entrainant une compaction plus liée à la répétition des passages très localisés, qu’au poids du tracteur. De plus, ces passages successifs des pneus sur les mêmes zones entraînent également une érosion ainsi qu’un ravinement des sols lors de pluies importantes.
Les conséquences de l’érosion et du tassement sont nombreuses, et même si elles ne sont pas immédiatement visibles, elles provoquent à terme une réduction de la productivité et de la qualité de la récolte.

Vous trouverez dans cet article les informations nécessaires à une meilleure gestion de l’impact des pneumatiques des machines agricoles sur la qualité de vos vendanges.

1. Comment les pneus des tracteurs impactent le sol de mes vignes

Contrairement aux cultures saisonnières, le fait qu’un pied de vigne ait une durée de vie de plusieurs dizaines d’années, implique que le passage des tracteurs au même endroit année après année va inévitablement provoquer un tassement des sols.
En fonction des zones géographique et du type de sol : calcaire, argilo- calcaire (marneux), argileux-siliceux, caillouteux, schisteux, granitique, ce tassement ne sera pas le même, car la part plus ou moins importante de sables, d’argiles, ou de limons, aura de l’importance sur sa capacité à résister à la compaction.

Comme c’est le maillage racinaire de la vigne qui lui permet d’avoir une bonne alimentation en eau et en élément minéraux, elle subira des dégâts si les sols qui l’entourent sont compactés mécaniquement par des pneus en surcharge ou avec une pression trop élevée par exemple. La porosité et l’aération du sol ne seront plus suffisantes donc la circulation de l’eau ne sera plus optimale, souvent trop importante en surface et insuffisante en profondeur.

Les pneus agricoles entrainent un tassement excessif

Le passage au ras de la vigne pour éliminer les adventices ou la faible largeur des interrangs pour les vignes étroites implique que les pneus passent à quelques centimètres des pieds.

La compaction se retrouve dans les différents horizons du sol :

  • La compaction de surface est directement liée à la pression de gonflage des pneumatiques et impacte le sol jusqu’à 20 cm de profondeur environ en fonction de sa nature.
  • La compaction profonde est liée davantage au poids des machines et peut atteindre les horizons du sol autour de 60 cm et plus profondément. Cette compaction a le plus d’impact sur le système racinaire des vignes dont l’enracinement varie en fonction des cépages, entre 30 cm et 70 cm de profondeur, en moyenne, et peut avoir des conséquences sur la qualité et la quantité des raisins récoltés. Un tassement excessif pénalise la régénération des sols, il ralentit la vie biologique entrainant une asphyxie progressive.
Le poids des machines entraine la compaction des solsLe poids des machines entraine la compaction des sols

Le tassement augmente le risque d’érosion des parcelles

La pente entraine davantage d’érosion et globalement les vignes sont des plantations de coteaux avec parfois des niveaux de pentes très important. Le tassement du sol va modifier sa structure et sa porosité, bloquer le drainage et entrainer systématiquement une augmentation de l’érosion de surface. Les pluies risquent de lessiver la surface lorsqu’elle est nue, produisant un affaiblissant des réserves d’éléments nutritifs du sol.

Généralement, pour le travail de la vigne, on utilise des pneus relativement étroits, avec une pression de gonflage importante. Afin de limiter la compaction, les tracteurs de dernière génération sont fréquemment équipés de pneus dit "basse pression". Cela permet une meilleure capacité de charge et donc un abaissement de la pression de gonflage.

En complément, la présence d’un couvert végétal de type engrais vert est aussi une bonne solution pour limiter l’érosion.

La compaction des sols entraine un excès d’humidité en surface en saison humide

Le tassement du sol bloque l’infiltration de l’eau et entraine un excès d’eau en surface. Cette humidité importante sur une période trop longue peut être à l’origine du développement de maladies cryptogamiques ou de champignons, voir provoquer la mort du système racinaire.

La compaction augmente le stress hydrique lors de la saison sèche

La compaction empêche l’eau de s’infiltrer dans les couches profondes du sol qui constituent pourtant le réservoir d’eau et de nutriments pour la plante. Les minéraux qui se trouvent dans la couche de sol superficielle, ont eux aussi besoin d’eau, pour former une structure chimique qui est absorbable par la vigne.

Ce déficit en eau peut être un problème important surtout durant la période de croissance, car il va entrainer un flétrissement des jeunes feuilles et leur dépérissement, puis limitera la taille des raisins, entrainant de faibles rendements et une baisse de qualité.

Pendant la saison sèche, le sous-sol permet à la vigne d’avoir une alimentation régulière en eau. C’est la régularité et la stabilité de l’approvisionnement en eau qui donnera toutes ses qualités organoleptiques à la vigne.

 

2. Dans quel cas les pneus de tracteurs compactent le sol des vignobles ?

1. La gestion de la charge

La charge se répercute directement de manière très localisée sous l’empreinte de chaque pneu.
En fonction de vos outils, la répartition des masses sur votre machine sera différente et peut entrainer une surcharge sur le pont avant ou arrière. Une pesée de chaque essieu permet de définir la charge exacte et d’établir la pression de gonflage qui correspond.

  • Trop de poids sur le pont arrière soulève le pont avant et réduit l’adhérence du train directeur.
  • A l’inverse trop de poids sur le pont avant, fait perdre l’efficacité de traction du train arrière et risque d’augmenter le patinage.
Procéder à la pesée du train avant et du train arrièreProcéder à la pesée du train avant, puis du train arrière
L’utilisation de pneus basse pression permet de travailler avec une charge plus importante tout en utilisant une pression de gonflage plus faible et donc mieux adaptée.
De cette façon, une compaction excessive du sol est évité.

2. Le mauvais réglage de pression des pneus

Pour mieux comprendre les effets de la pression sur le sol, on peut considérer que la pression à l’intérieur du pneu correspond à la pression qui s’exerce sur le sol, donc plus vous augmentez la pression pour compenser le poids des outils et plus la compaction des sols augmente.

Choisir la bonne pression, parfaitement adaptée à la charge réelle et à la vitesse de travail est relativement simple à mettre en œuvre avec des conséquences à long terme extrêmement positives sur la qualité des récoltes.

Tracteur Vigneron pour le travail en interrangTracteur Vigneron pour le travail en interrang
Travailler avec des pneus basse pression permet d’augmenter l’empreinte au sol et de répartir la charge sur une plus grande surface de contact, réduisant donc logiquement les problèmes liés au tassement.

3. Le nombre de passages

La répétition des passages exactement sur la même trace est très importante pour la vigne. Après le labour du printemps souvent effectué en conditions humides, il y a l’ensemble des travaux en vert qu’il faut réaliser tout au long de la saison (décavaillonnage, épamprage, palissage mécanique, tonte en interrang, rognage, vendanges,…) sont autant d’occasion d’augmenter la compaction des sols.

Au fil du temps, cette répétition des passages autour des mêmes ceps aura des conséquences importantes sur la qualité de la récolte. L’utilisation de pneus basse pression adaptés sera obligatoire pour limiter le problème.

Tracteur vigneron avec remorque pour la vendangeTracteur vigneron avec remorque pour la vendange

 

3. Quels sont les pneus les plus adaptés à la vigne

Le sol des vignes est généralement plus riche en pierre et en schistes, souvent secs, avec des taux d’inclinaison en coteaux plus importants que la majorité des cultures, il nécessite un pneu plus résistant à l’usure, qui a la capacité de travailler à très basse pression pour limiter le tassement.

C’est le cas du VX-TRACTOR Vigne de Bridgestone développé pour remplir parfaitement ces deux objectifs. Ce pneu bénéficie d’un nouveau composant issu d’huiles végétales qui augmente la résistance aux dommages et à l’usure, il dispose de 20% de gomme en plus, et sa gamme spécifique pour les tracteurs vignerons est disponible dans les dimensions suivantes 260/70 R16, 280/70 R16 et 320/65 R16.

Le concept des barrettes Involute pour améliorer la traction

L’un des principaux moyens pour transmettre la puissance du moteur au sol sont les barrettes du pneu. Elles prennent appui sur la terre pour transmettre le couple. Elles génèrent un tassement horizontal qui transmet l’effort de traction au sol. Lors de sa sortie la barrette classique crée un effet de « pelle » qui soulève la terre et réduit la capacité d’autonettoyage du pneu.

Le design Involute des pneus Bridgestone a été optimisé pour éviter cet effet «pelle» par une construction spécifique des barrettes qui minimise les perturbations des sols. L’angle très particulier de leur profil permet un autonettoyage parfait de la surface du pneumatique avant qu’il ne retourne en contact avec le sol.

Des pneus vignes développés pour bénéficier d’une durée de vie prolongée

Les structures renforcées de la carcasse, la bande de roulement à 6 plis et la conception exceptionnelle des flancs de ces pneus permettent, sans problème, de travailler à basse pression en charge et d’éviter la compaction des sols malgré les passages répétés au plus près des ceps.

Tracteurs vignerons équipés en pneus vignesTracteurs Vignerons équipés en pneus vignes

Des pneus qui permettent un gain de temps sur le réglage de pression

Les structures renforcées de la carcasse et la conception exceptionnelle des flancs de ces pneus permet, sans problème, de rouler sur route en gardant la même pression que celle utilisée dans les vignes.

Ces pneumatiques à flexion améliorés vous évitent de perdre du temps avec des réglages de pression à chaque changement de parcelle de travail.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *