Une hernie sur mon pneu de tracteur est-elle réparable ?

Les pneus de tracteur sont soumis à de rudes épreuves et nous les sollicitons beaucoup pour des activités qui ne sont pas toujours les plus évidentes, l’utilisation en cours de ferme ou sur une parcelle à déboiser est toujours possible, mais chaque pneu ayant été conçu pour une utilisation bien précise, il n’est pas toujours adapté à d’autres utilisations. Un travail trop dur peut entraîner des lésions non-visibles qui peuvent pourtant se révéler destructrices pour le matériel.

Lorsque vous voyez apparaître une petite hernie sur le flanc de votre pneu de tracteur, c’est légitime de penser que ce n’est pas trop grave, car en général elle reste réduite et localisée, on peut facilement imaginer que cela ne causera pas plus de problèmes qu’une petite coupure.

Nous allons voir dans cet article les conséquences réelles d’une hernie sur un pneu de tracteur.

Il faut avant tout comprendre comment est conçu un pneu agricole

Chaque pneu agricole est le fruit d’un assemblage très élaboré de caoutchouc et de différents composants. Des nappes de nylon tissées sont incorporées au caoutchouc pour augmenter sa résistance à la pression tout en préservant sa souplesse. C’est ce tissage bien spécifique qui préserve vos pneus d’une hernie éventuelle, car il constitue un maillage serré qui contient parfaitement la pression intérieure du pneumatique.

Matériaux composants un pneu

Caoutchouc naturel

Provient de la coagulation du latex obtenu par saignée des hévéas. Qualités : élasticité, adhérence, résistance, imperméabilité.

Caoutchouc synthétique

Butadiène : il est associé au caoutchouc pour améliorer sa résistance à l’usure, aux chocs, à la chaleur, etc.

Bande de roulement avant cuisson

Fonctions : tracter, résister aux coupures, protéger, apporter du confort, stabiliser et diriger.
Les barrettes se forment lors de la vulcanisation.

Matériaux composants un pneu

Flanc avant cuisson

Fonctions : assurer la souplesse, stabiliser, absorber les chocs, protéger des coupures.
Les marquages se forment lors de la vulcanisation.

Carcasse ou Innerliner

Fonctions : contenir l’air, résister aux charges, maintenir la pression, absorber les chocs, assurer le confort.

Les plis

Fonctions : absorber les chocs, protéger, maximiser l’empreinte au sol, diriger.
Il existe 2 sortes de plis : les plis de carcasse et les plis de stabilisation.


On peut se demander si une conception à partir de nappes tissées en acier ne serait pas une solution plus solide que du nylon. Effectivement, les manufacturiers ont fait ce choix pour des pneus soumis à de très fortes contraintes, mais ce type de structure n’a pas été retenu pour les pneus agraires, car ils présentent un manque évident de flexibilité.
Il y a donc une inadéquation entre un pneu de construction trop rigide, trop compact et la souplesse nécessaire au respect des sols, pour préserver les parcelles, éviter un tassement excessif et donc un compactage en profondeur qui serait au détriment des cultures et donc de votre productivité.

La conception des pneus à structure radiale a été faite pour mieux répartir la charge au sol, mais aussi pourrenforcer les parties les plus en contact avec le sol et laisser plus souples les parties qui ne sont pas en contact, apportant ainsi la souplesse nécessaire à un travail de qualité.
La structure radiale est constituée de nappes textiles perpendiculaires au sens d’avancement de la roue. Elles constituent la structure des flancs et la structure profonde du pneu puis cette base a été renforcée par des nappes superposées sur la bande de roulement pour assurer sa résistance au pneu sur la surface de contact avec le sol. On obtient ainsi une très grande résistance de la bande de roulement par rapport aux flancs qui restent souples.

 

1. Comment se produit une hernie ?

La structure constituée de plusieurs nappes textiles à l’intérieur du pneu est très résistante, mais elle présente tout de même des limites surtout lors d’un choc violent dans les situations suivantes :

  1. Choc avec un objet naturel comme une pierre coupante, une racine ou une branche lorsque vous roulez dans des chemins ou sur vos parcelles.
  2. Sur route avec plus de vitesse, lorsque vous rencontrez des trous importants dans la chaussée.
  3. Des objets métalliques dans la cour de ferme, outils, extrémités d’autres machines…
  4. Objets contondants masqués par les cultures, jetés par des automobilistes le long des routes…
  5. Choc ou accident avec un autre véhicule agricole lors de manœuvres par exemple.

L’ensemble de ces situations produit lors du choc, une rupture de la structure interne du pneu sans laisser apparaitre une coupure sur la surface extérieure.
Le résultat est imperceptible, surtout lorsque le choc est sur la bande de roulement comme par exemple avec des pierres ou des racines. Vous ne saurez qu’après-coup s’il y a un problème, lors d’un réglage de pression par exemple.

Il est possible de voir apparaître une bosse sur une partie du pneu, plus généralement sur les flancs, car la bande de roulement est renforcée.

Cette "Bosse" signifie que le maillage interne du pneu a été altéré, l’air qui permet de mettre le pneu en pression s’échappe par ce défaut du maillage et n’est plus retenu que par le caoutchouc du pneu.
Le choc a occasionné une faiblesse dans la structure, certains fils du maillage se sont certainement rompus. La pression d’air interne n’est plus contenue à l’intérieur de la structure du pneu et vient déformer la couche de caoutchouc qui constitue la dernière résistance avant la fuite d’air.

A quel moment a-t-on le plus de chance de voir apparaitre une hernie :

  1. Lors de la montée en pression, si vous équipez votre tracteur avec des outils lourds.
  2. Lorsqu'on roule sur route, en charge avec de la vitesse, la température à l’intérieur du pneu peut s’élever jusqu’à 65 degrés, augmentant la dilatation des matériaux.
  3. Après l’hiver, lorsque vous sortez votre tracteur pour commencer la saison, la remise en pression peut révéler une hernie liée à un choc de la saison précédente.
  4. Lors du montage du pneu avec une mauvaise lubrification, si l’outil de mise en place du talon dévie, il peut provoquer la déchirure de celui-ci, entrainant une infiltration d’air entre les plis carcasse et la gomme du flanc lors de la mise en pression.
Lorsqu’une hernie devient visible, le risque d’éclatement du pneu est important et peut intervenir à n’importe quel moment. C’est au moment de la mise en pression ou de la montée en charge que le risque est à son maximum. Cependant, le risque reste omniprésent : aux champs en plein travail, en roulant sur route, ou à l’arrêt, ou simplement garé en plein soleil.

 

2. Peut-on réparer une hernie sur mes pneus de tracteur ?

On pourrait penser qu’une simple bosse sur le flanc du pneu n’est pas si grave cependant, cette bosse n’est que la face visible d’une avarie plus grave au niveau des nappes textiles qui modifie la structure interne du pneu.

Généralement, une hernie n’est pas réparable, cependant pour des cas spécifiques, certains négociants spécialisés dans le pneu agraire ont la compétence et les équipements pour faire une réparation à chaud appelée "vulcanisation".

Si la réparation n’est pas conseillée c’est que le risque d’éclatement du pneu est bien important et peut survenir à n’importe quel moment.
Dès que vous avez détectez une hernie, il faut immobiliser le tracteur et prévoir un remplacement. Même en roulant à vitesse réduite une hernie peut provoquer l’éclatement du pneu et immobiliser votre machine voire provoquer un accident. 

Il est totalement impossible de prévoir si le pneu va pouvoir résister quelques mois, quelques jours ou simplement quelques heures.

Hernie sur la bande de roulement

La réparation est inutile suite à un choc important sur la bande de roulement. La réparation ne pourra pas résister au moindre surgonflage, à une augmentation de la vitesse sur route, ou encore à une utilisation avec une charge élevée.

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous une hernie sur la bande de roulement correspond bien à une fissure dans le calandrage intérieur du pneu.

Hernie sur la bande de roulement

Cette déformation est liée à la rupture interne qui implique obligatoirement le remplacement du pneu.

Hernie au niveau du talon

Si la rupture se situe au niveau du talon, ce n’est pas réparable, surtout si vous voyez apparaître les tringles métalliques du talon, il faudra prévoir le remplacement du pneu, il n’y a aucune possibilité de réparation.

Hernie au niveau du talon
Talon coupé lors du montage entrainant une hernie au niveau du talon

Hernie au niveau du flanc

C’est peut-être le seul cas où la réparation est envisageable, s’il s’agit d’une hernie de petite taille et si l’impact est bien localisé sur le centre du flanc entre l’épaulement et le retour de talon, la réparation est peut-être envisageable.

Il faut observer l’aspect de la gomme sur les 2 faces du pneu à l’intérieur et à l’extérieur du pneu.

Procéder au démontage du pneu et rechercher en interne une éventuelle zone de rupture des plis de carcasse.

  • Si la rupture est trop importante en interne : le pneu est à remplacer.
  • Si la rupture est visible en interne, mais extrêmement réduite : vous pouvez alors procéder à une réparation avec une vulcanisation à chaud et une pose d’emplâtre en interne tout en respectant bien les normes de vulcanisation. Toute réparation à froid ne servira à rien et ne solutionnera pas le problème, l’hernie reviendra inévitablement.

Hernie au niveau du flanc

 

3. Quels sont les risques d’une réparation ?

Lorsque la structure interne du pneu a subi une avarie, il y a très peu de réparations susceptibles de résister aux pressions, aux montées en charge, aux flexions déflexions permanentes, que va subir le pneu lors du travail. La température interne peut s’élever à plus de 65 degrés sur route avec la vitesse et le pneu n’est pas à l’abri d’un nouveau choc sur la même zone, c’est pour toutes ces raisons qu’il est généralement conseillé de procéder au remplacement du pneu dès l’apparition d’une hernie.

Ce n’est pas une option éventuelle, car le risque est bien réel d’un éclatement du pneu si la réparation n’est pas conforme, ce qui entrainerait une immobilisation en plein champs souvent au plus mauvais moment, ou un accident sur route lorsque vous roulez en pleine charge, avec des coûts généralement bien supérieur au simple remplacement.

 

4. Quelles solutions pour éviter les faiblesses sur mes pneus agricoles ?

Le fait de rouler toujours à la bonne pression est un bon moyen pour éviter les problèmes, surtout que le réglage de pression est aussi une occasion simple et rapide de faire un contrôle visuel de tous les pneus et de détecter une éventuelle hernie avant de partir sur un chantier.

Toujours utiliser une monte de pneu adaptée à la situation ou au travail à réaliser. Il sera toujours plus prudent de prendre quelques heures pour changer les pneus avant de faire un travail très dur pour préserver votre matériel et éviter des coûts de remplacement inutiles de vos pneus haut de gamme.

Si vous avez une après-midi de nettoyage ou de déboisement à faire, il sera bien plus productif de perdre quelques heures à remplacer vos derniers pneus VF, qui sont inadaptés, pour les préserver par des pneus de type Forestry.

Tracteur équipé en pneus Forestry
Tracteur équipé en pneus Forestry


La conception plus robuste d’un pneu forestier qui est renforcée par des ceintures en acier permet d’avoir une meilleure résistance à la perforation. Sa structure textile multicouches hautement résistante est extrêmement durable, avec ses crampons enrichis en gomme, ses bourrelets de protection et sa carcasse renforcée, on obtient une augmentation de capacité de la résistance des flancs aux chocs largement supérieure à la moyenne par rapport à un pneu standard.

Si vous avez une utilisation un peu rude de vos pneus en cours de ferme pour l’alimentation des animaux avec des manœuvres sur sol dur, mais que vous souhaitez aussi travailler régulièrement aux champs, il vous faut un pneu étudié pour la polyvalence, renforcé et disposant de couche de gomme plus importante que la moyenne.

Dans la plupart des cas ce type de pneus vous permettra d’éviter des hernies dues à des chocs multiples. Le VX-Tractor par exemple, a été conçu avec un nouveau composé de caoutchouc beaucoup plus résistant à l'usure que les autres modèles du marché. Il dispose de 20% de gomme en plus sur ses barrettes et la conception nouvelle de sa carcasse plus résistante est le fruit d'une technologie qui permet des pressions de gonflage allant de 0,6 à 2,4 bar, ce qui est parfait pour s'adapter à chaque type d'utilisation et permet de supporter les charges les plus lourdes.

Sans vous mettre totalement à l’abri d’un choc, un pneu globalement plus résistant et conçu pour un travail plus dur minimisera le risque d’être obligé de changer un pneu à cause d’une petite hernie.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils qui vous permettent de maximiser votre productivité (Données techniques pneu agraire — Performance pneu agricole — Conseils pression pneu agricole — Solution contre tassement du sol — Pression pneu pulvé — etc...)

Pour aller plus loin et augmentez la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *