Réparation des pneus de tracteurs, les techniques pour chaque cas

La réparation est évidemment une solution économique et logique pour les crevaisons et peut constituer une solution pour des avaries plus importantes.
Il existe différents types de réparation à froid ou à chaud qui correspondent à des avaries très précises. Cependant, il faut prendre en compte que dans certains cas, la réparation n’est pas une solution, car elle ne tiendra pas longtemps et immobilisera à nouveau votre chantier avec une nouvelle avarie. Dans d’autres cas, une réparation inadaptée risque de vous mettre en danger et entraîner un accident sur route, surtout lorsque vous êtes en charge.
Dans cet article nous avons fait le détail des meilleures solutions pour les réparations ainsi que les cas où elles sont le plus efficaces.

1. Quand et comment utiliser la réparation à chaud (vulcanisation)

La réparation à chaud est celle qui est adaptée à toutes les blessures ou coupures qui se situent sur la bande de roulement ou la partie haute des flancs de vos pneus de tracteur. Vos pneus doivent garder leur souplesse et leur flexibilité pour pouvoir adapter la pression en fonction des sols ou avoir la capacité de monter en charge.

Sur une zone trop importante, privilégiez une réparation à chaud, car une réparation à froid ne sera pas assez homogène avec la gomme d’origine pour être durable et résister aux sollicitations régulières de vos pneus ou aux mouvements de flexion permanents.

grosse zone de réparation = réparation à chaud

Comment faire une réparation à chaud

La réparation à chaud des pneus de tracteur doit se faire dans un atelier très propre pour éviter les impuretés qui pourraient se glisser dans la réparation.


Après avoir complètement vidé l’air à l’intérieur du pneu, vous pourrez procéder au démontage en commençant par le décollage des talons, avec des leviers si vous n’avez pas d’autres matériels.

Pour une adhésion parfaite de la gomme : supprimer parties abimées, faire des chanfreins

Pour la réparation, on commence par agrandir la coupure du pneu et supprimer toutes les parties altérées ou souillées, avec les outils adaptés. Toutes les parties coupées de la carcasse, doivent être supprimées, pour éviter que la coupure ne s’étende.
La réalisation de chanfreins tout autour de la coupure est importante pour que la réparation puisse parfaitement s’intégrer dans l’espace créé et obtenir une adhésion parfaite de la nouvelle gomme sur l’ancienne.

Lorsque la coupure est parfaitement préparée, on peut commencer la réparation qui doit être faite à l’intérieur du pneu et à l’extérieur simultanément.

Utiliser un extrudeur pour appliquer la gomme puis une roulette pour retirer les bulles

Sur la partie extérieure, il faut utiliser de la gomme crue qui sera apposée avec un extrudeur, qui chauffera cette gomme à 80°.

Puis on compresse la gomme avec une roulette afin de faire disparaître les éventuelles bulles d’air.

Simultanément, il faut réparer la partie intérieure du pneu

On commence par gratter le liner pour le supprimer sur la zone à réparer, puis on appose un emplâtre, spécifique pour les pneus de tracteurs, plus large que la dimension de la coupure.

Mettre un emplâtre intérieur puis procéder à la vulcanisation

Pour obtenir une adhésion parfaite, il faut ensuite cuire l’emplâtre. On utilise une membrane silicone, qui peut aller de 120° à 140°. Elle sera recouverte d’une protection et mise en compression pour toute la durée de la cuisson.

Après la pose de la gomme extérieure, on procède à la finition par ponçage et lissage pour redonner au pneu son aspect neuf au niveau de la zone de réparation.

Finir par le ponçage, après la pose de la gomme extérieure

Attention, l’étape la plus dangereuse est la remise en pression après le montage qui permet de placer les talons. C’est pendant cette étape qu'un problème peut se déclarer, il faut donc impérativement ne pas rester devant le pneu pendant cette mise en pression, mais de se positionner dans l’axe du pneu à l’opposé du tracteur.

 

2. Quelles sont les solutions pour une réparation à froid

Vous avez plusieurs possibilités, mais généralement, il faut réserver ce genre de réparation uniquement à des crevaisons simples sur pneus tubeless ou sur pneus à chambre à air.
La réparation à froid ne s’adapte pas à des coupures sur les flancs ou sur la bande de roulement, car elles ne seront généralement pas durables, à cause, des nombreuses flexions et déflexions de ces zones du pneu. Pour les coupures et perforations plus importantes que les crevaisons la réparation à chaud sera beaucoup plus efficace.

réparation à froid pour crevaison facilement identifiable

Comment faire une réparation à froid

La solution la plus facile reste de démonter le pneu crevé, de le laisser monté sur sa jante et de l’emmener directement chez votre revendeur de pneu habituel pour qu’il fasse la réparation pour vous.
Il dispose généralement de tout le matériel nécessaire pour faire ce genre de réparation en une quinzaine de minutes, bien évidemment sans compter le démontage, le remontage et le transport que vous aurez à faire vous-même.

démonter le pneu crevé le laisser sur sa jante

Si votre pneu a une chambre à air, c’est globalement plus simple de changer la chambre à air, ce qui ne représente pas un coût important. C’est mieux que d’avoir fait la réparation et de s’apercevoir après quelques jours qu’il y avait une autre fuite d’air moins visible vous obligeant à recommencer toute l’opération. Une chambre à air neuve vous permet d'être sûr que le problème est complètement réglé.

La réparation intérieure par rustine sur la chambre à air

Il est tout à fait possible de réparer la chambre à air avec une rustine de manière assez classique, cela ne coûte pratiquement rien, mais pour le faire vous-même, il faut quand même compter quelques heures.

Il faut démonter le pneu, le séparer de la jante pour sortir la chambre à air, trouver la fuite et la réparer avec une rustine et une solution liquide vulcanisante, pour assurer une parfaite liaison des composants de la rustine avec la chambre à air.

réparation à froid : rustines et solution liquide vulcanisante

La réparation tubeless par l’extérieur ou l’intérieur

Ce type de réparation n’est possible que si votre pneu est sans chambre à air : pneu tubeless

Il est possible de réparer sans démonter votre pneu, si la zone de crevaison est bien localisée et de petite taille :

  • Vous voyez l’objet qui est planté dans le pneu : un clou, une vis, un objet métallique, une branche, une racine…
  • Vous savez précisément ce qui a causé la crevaison et bien identifié l’endroit : perforation visible.

Vous avez deux possibilités de réparation pour une crevaison :

kit pneu : réparation champignonLa réparation champignon intérieure avec démontage

Pour ce type de réparation, vous devez acheter un "Kit pneu champignon", qui est prévu pour boucher le trou de la crevaison avec un champignon de gomme adapté à la taille du trou.

Il faut commencer par extraire le corps étranger en totalité.
Puis utilisez les outils fournis dans le kit pour agrandir légèrement le trou : alésage du trou, de manière à pouvoir introduire le champignon par l’intérieur.
Vous avez plusieurs tailles de champignon pour vous adapter à la dimension précise du trou nettoyé.

Dans le kit, vous devez avoir une solution vulcanisante à froid qui permet d’assurer l’étanchéité du champignon. Il est nécessaire de poncer le liner intérieur pour assurer un contact parfait avec la base du champignon. Vous pouvez l’introduire par l’intérieur puis le tirer par l’extérieur du pneu et araser l’excès de gomme en surface.

reparation à froid : kit mèche réparation extérieureLa réparation extérieure provisoire sans démontage pour dépannage

Vous pouvez utiliser un "kit mèche de réparation extérieure" : pour un dépannage provisoire à faire directement sur le chantier et si vous localisez très précisément le trou dans le pneu.

Supprimez l’objet qui est planté dans le pneu et agrandissez légèrement le trou pour pouvoir y passer la mèche. Vous avez dans le kit les outils nécessaires, une tige d’alésage pour nettoyer et agrandir le trou, puis un poinçon d’insertion pour la mèche qui vous permettra de l’introduire dans le trou.

Ce type de réparation n’est pas durable, mais vous permettra de finir votre chantier ou de rentrer à la ferme après une réparation d’environ 15 minutes.

 

3. Dans quel cas il ne faut pas essayer de réparer un pneu de tracteur

La réparation n’est pas toujours conseillée, voire même totalement déconseillée car dans certains cas elle ne sera pas suffisamment efficace pour garantir votre sécurité. Voici quelques exemples d’avaries non-réparables :

Coupure sur le flanc trop proche du talon

Ce type de coupure sur le flanc n’est pas réparable, car elle est trop proche de la zone du talon. Elle sera réparable uniquement si elle est bien localisée sur le centre du flanc entre l’épaulement et le retour de talon, la réparation pourra alors être envisageable.

Pour une réparation correcte, il faudra procéder à la vulcanisation à chaud avec pose d’emplâtre en interne.

Coupure sur le flanc trop proche du talon

Rupture de la carcasse au niveau du retour de pli juste au-dessus de la tringle

Ce type de rupture est souvent lié au roulage fréquent à trop basse pression ou à une charge trop lourde. La carcasse étant fragilisée sur toute la circonférence du pneu, il ne faut pas essayer de faire une réparation qui ne tiendrait que quelques jours. Le pneu est à remplacer.

Rupture de la carcasse au niveau du retour de pli au-dessus de la tringle

Quelle que soit la réparation à faire il sera toujours préférable de confier le travail à un spécialiste qui a le matériel adapté pour le portage des pneus de grande taille, pour le démontage et le remontage de votre pneu sur sa jante, mais aussi pour la vulcanisation à chaud qui nécessite d’avoir les connaissances nécessaires pour faire un travail de qualité qui respecte les normes en vigueur.

Même pour de petites crevaisons, c’est souvent plus malin de démonter votre pneu et de le transporter jusqu’à l’atelier de votre revendeur habituel qui pourra vous faire le travail en une quinzaine de minutes là où vous allez y passer des heures sans avoir la garantie d’un résultat impeccable.

 


Pour en apprendre davantage sur les techniques qui permettent de préserver la rentabilité de votre exploitation, les experts du pneu de tracteur vous proposent de télécharger gratuitement ci-dessous un eBook complet sur ce sujet :

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Le présent document et les informations qu’il contient n’ont qu’un caractère informatif. Bien que la rédaction ait fait l’objet de soins minutieux, nous déclinons toute responsabilité pour tout préjudice subi en raison d’erreurs subsistant dans le texte. Toutes les données sont par ailleurs susceptibles d’être modifiées sans préavis après la date de publication.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *