Quelle est la juste pression pour n’importe quel pneu de tracteur

Contrairement à une voiture, un tracteur est une machine très polyvalente qui peut porter ou tracter largement plus que son poids, sur tous types de terrains. Ces contraintes sont assurées par vos pneus de tracteur et la disparité de ces contraintes explique pourquoi il est important d’avoir toujours le bon réglage, pour permettre à votre matériel de durer dans le temps.
Faire un réglage de pression peut sembler anodin, mais pour votre tracteur c’est un réglage primordial, qui vous permet soit de doubler la charge, soit de préserver le sol de vos parcelles, soit de rouler lentement avec plus de charge ou rapidement à vide…

Vous trouverez dans cet article toutes les explications qui vous permettront de comprendre pourquoi il est important d’être toujours à la pression la plus juste :

1. Quel est le lien entre la charge, la vitesse et la pression des pneus de tracteur

Les réglages de pression, de vitesse et de charge sont les trois éléments clés qui conditionnent le bon fonctionnement de vos pneumatiques. Ils fonctionnent en simultanés et sont interdépendants pour obtenir une bonne gestion de la durée de vie de vos pneumatiques.

La pression est un réglage facile à cerner :

  • Une augmentation de la pression permet de supporter plus de charge, mais augmentera la compaction des sols.
  • Une réduction de la pression permet de réduire le tassement des sols de mes parcelles, mais limite la charge sur chaque pneu.

Mais quel est vraiment le lien entre la vitesse et la charge ?
Et pourquoi sont-elles toujours associées ?

Vous pouvez constater que le pneu subit une déformation importante au niveau de la zone de contact avec le sol, cette déformation est liée à la charge qui vient écraser le pneu, on appelle cela la déflexion.

Déflexion du pneu de tracteur au contact du solDéflexion du pneu de tracteur au contact du sol

 

Lorsque vous roulez la zone déformée reprend progressivement sa forme initiale lors de la rotation du pneu. Si la vitesse est faible le pneu a repris sa forme initiale après un tour de roue et tout se passe normalement.

Plus la charge augmente et plus la déflexion est importante, donc avec une charge lourde si vous augmentez la vitesse sur route, le pneu n’aura pas le temps de reprendre sa forme initiale avant de rentrer à nouveau en contact avec le sol lors d’un tour de roue. Cela entraine une déformation de plus en plus importante à chaque tour de roue ainsi qu’un échauffement excessif des composants pouvant aller jusqu’à la rupture de la carcasse.

C’est pour cette raison que les tableaux de pression vous donnent toujours la pression correspondant à une charge pour une vitesse précise. Si votre vitesse est supérieure à ce qui est prévu dans le tableau, alors le réglage de pression pour cette même charge n’est plus suffisant.

 

2. Pourquoi la pression change en fonction de la charge

1. La pression compense la charge

Lorsque le pneu est à plat il ne peut supporter aucune charge. C’est bien le volume d’air à l’intérieur du pneu, donc la pression, qui lui permet de supporter la charge du tracteur et de vos outils.
Plus vous montez la pression et plus vous augmentez la capacité du pneu à résister à la charge.
La limite à cette capacité de charge est notée sur le flanc du pneu sous forme d’un chiffre associé à une lettre (le chiffre correspond à un indice de charge et la lettre correspond à un indice de vitesse qui se rapportent en général à une pression de gonflage nominale de 1,6 bar).

Les indices de charge sont 171 à gauche et 173 à droite
Les indices de charge sont 171 à gauche et 173 à droite. Ils permettent de connaitre le poids de charge maximum pour une vitesse établie et en général avec une pression de gonflage nominale de 1,6 bar sur les tableaux de correspondance habituels.
Voir le tableau de correspondance ci-dessous

2. Oui, on peut dépasser l’indice de charge dans certaines conditions

Le manufacturier a testé ses pneus pour répondre à une utilisation qui correspond à une charge maximum pour une vitesse définie et une pression précise. C’est la condition d’utilisation optimale du pneu qui vous permet de travailler en sécurité en préservant la longévité du pneu.

Vous pouvez évidemment travailler avec une charge inférieure et réduire la pression, pour éviter de tasser vos sols par exemple, en respectant le minimum de pression préconisé par le fabricant et votre vitesse d’avancement.

Mais vous pouvez aussi dépasser l’indice de charge dans une certaine limite à condition de compenser avec les deux autres réglages :

  • La pression doit être augmentée en conséquence
  • La vitesse doit être réduite en proportion

» EXEMPLE : pour un pneu VX-TRACTOR 900/60 R42
   avec un indice de charge et de vitesse de 185 D

Pression : 1,6 bars
Vitesse : 65 km/h
Capacité de charge = 9 250 kg.
Pression : 2,4 bars
Vitesse : 10 km/h
Capacité de charge = 13 900 kg
soit 50% de plus.
Pesée du train arrière pour définir la pression des pneus en fonction de la chargePesée du train arrière pour définir la pression des pneus en fonction de la charge

 

3. Tableau des indices de charge normalisée pour une pression de 1,6 bar

Le plus simple, pour une bonne gestion des pneus, reste quand même de respecter les préconisations du fabricant.
Au moment de renouveler vos pneus de tracteur, il sera judicieux de choisir les dimensions de pneus qui prennent en compte la charge correspondant à vos outils habituels et ainsi ne jamais dépasser accidentellement les limites.

Pour connaitre l’indice de charge de vos futurs pneus vous pouvez vous référer au tableau des indices de charge normalisée avec les correspondances en kilos ci-dessous.

Ce tableau vous donne la charge maximale pour une pression de 1,6 bar :

Tableau des indices de charge et leur correspondance en Kg pour une pression de gonflage nominale de 1,6 bar
I.C. kg I.C. kg I.C. kg I.C. kg I.C. kg
73 365 74 375 75 387 76 400 77 412
78 425 79 437 80 450 81 462 82 475
83 487 84 500 85 515 86 530 87 545
88 560 89 580 90 600 91 615 92 630
93 650 94 670 95 690 96 710 97 730
98 750 99 775 100 800 101 825 102 850
103 875 104 900 105 925 106 950 107 975
108 1 000 109 1 030 110 1060 111 1 090 112 1 120
113 1 150 114 1 180 115 1215 116 1 250 117 1 285
118 1 320 119 1 360 120 1 400 121 1 450 122 1 500
123 1 550 124 1 600 125 1 650 126 1 700 127 1 750
128 1 800 129 1 850 130 1 900 131 1 950 132 2 000
133 2 060 134 2 120 135 2 180 136 2 240 137 2 300
138 2 360 139 2 430 140 2 500 141 2 575 142 2 650
143 2 725 144 2 800 145 2 900 146 3 000 147 3 075
148 3 150 149 3 250 150 3 350 151 3 450 152 3 550
153  3650 154 3 750 155 3 875 156 4 000 157 4 125
158 4 250 159 4 375 160 4 500 161 4 625 162 4 750
163 4 875 164 5 000 165 5 150 166 5 300 167 5 450
168 5 600 169 5 800 170 6 000 171 6 150 172 6 300
173 6 500 174 6 700 175 6 900 176 7 100 177 7 300
178 7 500 179 7 750 180 8 000 181 8 250 182 8 500
183 8 750 184 9 000 185 9 250 186 9 500 187 9 750
188 10 000 189 10 300            

 

3. Pourquoi prendre en compte la vitesse dans le réglage de pression

Pour préserver les matériaux qui constituent votre pneu et lui assurer une bonne durée de vie, il est fortement recommandé de ne dépasser l’indice de vitesse lorsque le pneu est en charge.

Avec une vitesse élevée le pneu se déforme et la structure interne chauffe (jusqu’à 65° à vitesse élevée en surcharge) entrainant une usure rapide de la gomme de la bande de roulement.

S’il est conseillé de réduire la pression pour ne pas tasser le sol de vos parcelles, sur route un pneu sous gonflé va subir de nombreux dommages :

  • Durée de vie réduite de 25% en raison de la nature abrasive du bitume.
  • Stabilité réduite en virage et au freinage, les flancs sous gonflés subissant des déformations trop importantes.
  • Augmentation de la consommation de carburant liée à une surface de contact au sol trop importante.
  • Dommages irréversibles de la carcasse lié à l’affaissement des flancs.
Il est donc préférable d’augmenter la pression sur route en respectant les limites qui correspondent au marquage les flancs dont vous trouverez les équivalences en km/h dans le tableau ci-dessous :
Tableaux des indices de vitesse avec la correspondance en Km/h
INDICES DE VITESSE VITESSE (en Km/h)   INDICES DE VITESSE VITESSE (en Km/h)
A1 5   B 50
A2 10   C 60
A3 15   D 65
A4 20   E 70
A5 25   F 80
A6 30   G 90
A7 35
A8 40

Oui on peut dépasser l’indice de vitesse des pneus mais dans certaines conditions

Pour le respect de la vitesse le rapport à la charge est incontournable, si vous roulez à vide, le dépassement de l’indice de vitesse n’aura pas de conséquences sur la structure des pneus, en respectant bien sur la réglementation en vigueur et toutes les règles de sécurité.

L'ETRTO (Organisation Européenne Technique du Pneumatique et de la Roue) a préconisé un ajustement de la pression et de la charge en fonction de la vitesse d’avancement. En cas de vitesse élevée, il est recommandé d'appliquer une pression de gonflage supérieure à la correspondance de charge (en restant dans les limites maximums préconisées par le manufacturier).

Prévoyez à l’avance un réglage de pression adapté si vous avez de grandes distances à faire sur route :

  • Pour une vitesse supérieure de 10 km/h
    = augmentez votre pression de 0.20 bar

Ainsi qu’une réduction de la charge :

  • Pour une vitesse supérieure de 10 km/h
    = réduisez la charge de 5%
Pour augmenter la vitesse il est préférable de rouler à vide ou avec une faible chargePour augmenter la vitesse il est préférable de rouler à vide ou avec une faible charge

 

4. Pneus VF : la meilleure solution pour éviter le réglage répétitif de pression

Si vous ne disposez pas du temps suffisant pour régler vos pneus agricoles à la bonne pression lorsque vous passez du champ à la route, la solution qui s’offre à vous reste l’utilisation de pneus technologique de type VF.

Les pneus à carcasses VF (Very Improved Flexion ou très grande flexion) apportent une grande souplesse d’utilisation. Ils sont fabriqués avec des composants de très haute technologie, ils disposent d’un flanc plus souple et d’une structure plus résistante qui leurs apporte une grande polyvalence sur tout type de terrain. Fini donc les réglages de pression de vos pneumatiques entre les champs et la route.

Ce progrès représente à la fois un réel confort et un gain de temps considérable pour des exploitants toujours pressés, qui ne savent pas quelle pression adopter en fonction de la nature des sols.

En plus de cet atout majeur, ces nouvelles technologies sont conçues pour supporter des charges plus importantes. À pression égale, un pneu VF pourra supporter une charge supplémentaire de 40%, par rapport à un pneu standard.

Bon à savoir : contrairement aux pneus agricoles standards qui ne peuvent pas descendre à moins de 1.2 bar, les pneus VF ont été conçus pour être gonflés à moins de 0.8 bar malgré le bonus de charge, ils sont donc très performants dans la préservation de vos sols.

 


Pour en apprendre davantage sur les techniques qui permettent d'augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent de télécharger gratuitement ci-dessous notre livre blanc complet sur ce sujet :

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *