Quand peut-on utiliser la réparation à froid des pneus de tracteurs ?

Vos pneus de tracteurs sont parfois réparables, mais ce n’est pas systématique et pour certaines avaries un remplacement s’impose. La réparation à froid est bien sûr la solution la plus économique et la plus rapide cependant, il ne faut pas choisir cette option systématiquement avec l’idée de faire des économies, car dans certains cas, la réparation devra être faite avec un emplâtre et une vulcanisation à chaud ce qui nécessite plus de matériel et un coût plus important et dans d’autres cas la réparation n’est tout simplement pas possible, car elle ne tiendra pas ou pire, elle risque de mettre en jeu votre sécurité. Il sera alors plus prudent de remplacer le pneu endommagé.

Pour faire une réparation à froid durable il faut être sûr d’être dans les conditions adaptées, nous vous expliquons tout dans cet article :

1. Pourquoi la réparation à froid n’est pas toujours envisageable

Ce type de réparation est certainement la plus simple à réaliser, mais elle ne s’adapte pas à toutes les zones d’un pneu agricole, qui est toujours en mouvement et doit résister a de très nombreuses contraintes :

  • travail à basse pression durant plusieurs heures,
  • résistance à la charge, ou charges cycliques lors de la récolte par exemple,
  • roulage sur tout type de sol, etc.

La réparation à froid est une réparation par collage qui ne pourra pas donner le même résultat sur les 3 grandes parties distinctes du pneu :

  • la bande de roulement qui est la zone de résistance au contact direct du sol,
  • les flancs qui assurent la flexibilité,
  • le talon qui assure le lien avec la jante.

Chacune de ces parties est le résultat d’assemblages de matériaux différents et ne réagira pas de la même façon à une réparation.

1. Les flancs sont des zones plus fragiles

Le rôle des flancs, c’est d’assurer un maximum de souplesse tout en préservant la stabilité latérale. Ils absorbent les chocs et sont soumis à des déformations importantes pour résister à la charge ou travailler à basse pression, cette capacité à se déformer limite les réparations à froid dans cette partie du pneu, car les mouvements répétitifs de flexion et déflexion auront tendance à décoller les réparations qui ne sont pas totalement solidaires du caoutchouc d’origine.

Seules les réparations avec un emplâtre et une vulcanisation à chaud peuvent résister dans cette zone très souple.

Coupure du flanc réparable uniquement à chaudCoupure du flanc réparable uniquement à chaud

2. Vous avez roulé avec le pneu à plat

Vous avez constaté une crevaison, mais vous avez été obligé de rouler à plat avec cette crevaison lente ou avec une pression vraiment trop basse et vous voyez apparaître des marbrures sur le flanc extérieur du pneu, il n’est plus réparable, car le roulage à plat a entraîné une faiblesse importante dans les plis de la carcasse avec un risque important d’explosion au moment de l’augmentation de la pression. La réparation de la crevaison ne solutionnera rien, car après le roulage à plat, c’est toute la carcasse qui est fragilisée.

Pneu après roulage à plat, non réparablePneu après roulage à plat, non réparable

3. Le pneu avec une rupture de carcasse liée à un choc

Quel que soit l’endroit de la rupture de carcasse, la réparation à froid ne permettra pas d’assurer la pérennité du pneu.

Ce type de réparation risque de manquer de cohésion avec le caoutchouc du pneu et de se décoller lors des sollicitations importantes que subit le pneu : charge, travail à basse pression, vitesse…

Seule une réparation avec une vulcanisation à chaud peut convenir pour ce type de cassure et seulement si elle est localisée sur le centre du flanc, la partie haute du flanc ou sur la bande de roulement.

Si la rupture est trop importante, qu’elle atteint une trop grande partie de la structure ou qu’elle est proche du talon, il sera préférable de remplacer le pneu.

Rupture de carcasse liée à un choc réparable uniquement à chaudRupture de carcasse liée à un choc
réparable uniquement à chaud

 

2. Dans quels cas la réparation à froid est la meilleure solution

La réparation à froid est parfaite pour les crevaisons de petite taille, uniquement sur la zone de la bande de roulement, lorsque que vous pouvez facilement identifier l’objet perforant qui a provoqué la crevaison (clou, vis, objet ou outil métalliques, branche, etc.).

Vous pouvez choisir de faire une réparation à froid si vous constatez la crevaison lors de votre travail ou si le pneu s’est dégonflé dans la nuit par exemple.
Il faut absolument intervenir sans rouler à plat ou sans laisser le pneu à plat durant plusieurs jours ce qui altérerait la structure interne de la carcasse et rendrait la réparation inutile, car la déformation entraînerait d’autres problèmes.

Pourquoi la bande de roulement est une zone réparable ?

La bande de roulement est la zone la plus résistante du pneu. Il s’agit d’un assemblage constitué d’une couche plus épaisse de gomme, de nombreux plis de stabilisation au-dessus des plis de protection de la carcasse.

Ce sont ces différentes couches superposées de fibres et de caoutchouc qui vont assurer au pneu toute sa résistance aux chocs, sa stabilité et la précision de la conduite.

La réparation à froid d’une perforation dans cette zone solide, moins flexible que les flancs est en général très efficace et ne remet pas en cause les qualités du pneu ni sa longévité.

Crevaison localisée sur la bande de roulement liée à un bois de cerfCrevaison localisée sur la bande de roulement
liée à un bois de cerf

Attention, la réparation à froid est conseillée uniquement s’il s’agit d’une crevaison liée à une perforation, car la structure interne n’a pas subi de dommage important.
Mais il faut bien distinguer la perforation d’une coupure qui aurait ouvert plusieurs nappes de fibres générant une faiblesse structurelle qui elle, doit être réparée avec un emplâtre et une vulcanisation à chaud.

 

3. Réparation à froid des pneus avec chambre à air

Dans le cas d’un pneu à chambre à air, c’est l’étanchéité de la chambre à air qui est importante, donc la réparation passe par le démontage du pneu pour réparer directement la chambre à air avec une rustine de manière assez classique.
Cela ne coûte pratiquement rien, mais pour le faire vous-même, il faut quand même compter quelques heures de démontage et de remontage du pneu.

Après avoir dégonflé complètement le pneu, il faut le démonter puis le séparer de la jante pour sortir la chambre à air, trouver la fuite et la réparer avec une rustine et une solution liquide vulcanisante, pour assurer une parfaite liaison des composants de la rustine avec la chambre à air.

Pour éviter les mauvaises surprises, c’est souvent plus simple de changer la chambre à air, ce qui ne représente pas un coût important. C’est toujours mieux que d’avoir à refaire la réparation s’il avait une seconde fuite. Une chambre à air neuve vous permet d'être sûr que le problème est complètement réglé.

Il faut savoir que les chambres à air s’altèrent avec le temps d’utilisation et que le fait de les manipuler peut provoquer des micro-fuites, ce qui entraînera des pertes de pression et donc un nouveau démontage du pneu pour un éventuel remplacement.

 

4. Réparation des pneus Tubeless (sans chambre à air) par l’extérieur

Il existe une solution provisoire et rapide pour réparer directement sur votre chantier sans démonter votre pneu si vous pouvez localiser la crevaison de manière certaine parque ce vous voyez l’objet ou le clou planté dans votre pneu.

Cette solution est réservée aux pneus Tubeless et ne peut en aucun cas permettre de réparer un pneu avec chambre à air.

Kit mèche pour réparation extérieureKit mèche pour réparation extérieure

Vous devez vous équiper d’un kit mèche de réparation extérieure sans démontage pour dépannage rapide.

  • Lorsque vous avez repéré l’objet qui a perforé votre pneu, mettez le tracteur sur cale, dégonflez le pneu, puis retirez l’objet perforant.
  • À l’aide de l’outil d’alésage du kit, agrandissez légèrement le trou afin de pouvoir y glisser la mèche de caoutchouc.
  • Avec le poinçon d’insertion pour la mèche, vous pourrez l’introduire dans le trou.

Ce type de réparation n’est pas durable, mais vous permettra de finir votre chantier ou de rentrer à la ferme après une réparation d’environ 15 à 20 minutes.

Attention, cette réparation reste très provisoire, car vous n’avez aucune idée de la dégradation interne du pneu qui peut être beaucoup plus importante que sur la surface extérieure.
Il faudra donc impérativement faire une réparation à froid par l’intérieur avec un kit de réparation de type champignon en démontant le pneu.

 

5. Réparation des pneus Tubeless (sans chambre à air) par l’intérieur

La réparation champignon intérieure avec démontage

Pour ce type de réparation, vous devez acheter un "Kit pneu champignon", qui est prévu pour boucher le trou de la crevaison avec un champignon de gomme adapté à la taille du trou.

Champignon pour réparation interne du pneuChampignon pour réparation interne du pneu
  • Il faut commencer par extraire le corps étranger en totalité.
  • Puis utilisez les outils fournis dans le kit pour agrandir légèrement le trou : alésage du trou, de manière à pouvoir introduire le champignon par l’intérieur.
    Vous avez plusieurs tailles de champignon pour vous adapter à la dimension précise du trou nettoyé.
  • Dans le kit, vous devez avoir une solution vulcanisante à froid qui permet d’assurer l’étanchéité du champignon.
    Il est nécessaire de poncer le liner intérieur sur toute la zone de contact de la base de la cheville pour assurer une étanchéité parfaite entre le champignon et le liner du pneu.
  • Vous pouvez introduire le champignon par l’intérieur puis le tirer par l’extérieur du pneu et araser l’excès de gomme à la surface de la bande de roulement.

La réparation avec pose d’emplâtre et vulcanisation à froid

Si vous n’avez pas de cheville champignon, il y a possibilité d’utiliser également une pose d’emplâtre avec vulcanisation à froid pour les perforations d’un diamètre d’environ 1 cm, un peu plus importante, mais toujours, uniquement sur la bande de roulement.

Réparation avec pose d’emplâtre et vulcanisation à froidRéparation avec pose d’emplâtre et vulcanisation à froid


Toutefois, ce type d’intervention exige beaucoup de rigueur dans le procès : nettoyage du butyle, solution vulcanisante de bonne qualité, bonne orientation de l’emplâtre. Sans quoi, l’emplâtre se décollera et la réparation sera à refaire.

 

6. La réparation la plus simple : chez votre revendeur habituel

La solution la plus professionnelle reste de démonter le pneu crevé, de le laisser monté sur sa jante et de l’emmener directement chez votre revendeur de pneu habituel pour qu’il fasse la réparation pour vous.

Il saura déterminer si la réparation à froid est la plus adaptée à votre pneu ou si une réparation à chaud s’impose, de plus, il dispose généralement de tout le matériel nécessaire pour faire ce genre de réparation en une quinzaine de minutes, sans compter le démontage, le remontage et le transport que vous aurez à faire vous-même.

 


Pour en apprendre davantage sur les techniques qui permettent de préserver la rentabilité de votre exploitation, les experts du pneu de tracteur vous proposent de télécharger gratuitement ci-dessous un eBook complet sur ce sujet :

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *