Pourquoi contrôler ses pneus récolte avant le début de la moisson

Savez-vous que le plus grand nombre d’avaries sur les pneus récoltes ont lieu au tout début de la saison et que ces avaries sont généralement les séquelles d’un problème survenu lors de la saison précédente.
Un choc bénin sur un flanc, un mauvais stockage durant l’hiver, un roulage en surcharge excessif, lors de la précédente récolte sont souvent des causes de points faibles qui risquent d’immobiliser votre matériel lorsque vous en aurez vraiment besoin.
Au même titre que la révision de votre moissonneuse-batteuse est essentielle en début de campagne, une révision des pneumatiques est relativement simple et peut vous préserver d’un problème bloquant au plus mauvais moment.

Voici ce que vous devez contrôler sur vos pneus et anticiper avant votre prochaine campagne de récolte :

1. Quel peut être l’impact sur ma productivité de pneus récoltes mal préparés ?

Avant la récolte, les vérifications mécaniques de la moissonneuse s’imposent naturellement, pour éviter une avarie moteur au plus mauvais moment. Contrôler l’état de vos pneumatiques peut sembler secondaire, mais une avarie au niveau des pneus aura le même pouvoir de nuisance qu’un problème mécanique et vous obligera à tout arrêter au plus mauvais moment.

Les problèmes éventuels dus à un mauvais réglage de pression

Augmenter la charge et le respect des sols, représentent des contraintes qui s’opposent. Pour gagner du temps on a tendance à vouloir charger plus et donc travailler avec des pressions très élevées (3,5 à 4 bars). Cependant pour préserver les sols, il faudrait réduire la pression, ce qui impose de ne pas trop charger la trémie et de vider plus fréquemment. Entre les deux options le choix est difficile et malheureusement utiliser une pression moyenne de compromis autour de 3 bars n’est bon pour aucune situation.

Les problèmes éventuels dus à un mauvais réglage de pression

Si vous souhaitez travailler au maximum de charge et que vos pneus sont sous gonflés, ils vont s’écraser excessivement, et avoir beaucoup de mal à résister à la charge. La conséquence c’est un risque de déjanter ou d’éclatement du pneu. Par contre si vous chargez peu et que vous videz régulièrement la trémie, à 3 bars de pression vous allez tasser plus que nécessaire et une pression plus basse autour de 2,4 bars aurait été possible pour préserver vos sols.

Dans tous les cas, il faut calculer la bonne pression au plus juste, en connaissant l’écart de charge entre la moissonneuse vide et la moissonneuse pleine. En effet, la charge impacte grandement vos pneus, car ce sont eux qui vont compenser les kilos supplémentaires d’une trémie pleine en se déformant plus ou moins.

Quels sont les risques de travailler avec des pneus non préparés

Que ce soit sur route ou dans les champs, le risque le plus redouté par les agriculteurs est de devoir arrêter leur machine en cours de travail pour régler une panne, qu’elle soit mécanique ou due à une crevaison.

Les risques de travailler avec des pneus non préparés

Un pneu non préparé, dont la pression n’est pas contrôlée avec une bande de roulement usée, ou dont les barrettes, ou les flancs montrent des signes de faiblesse, peut subir une crevaison, là ou un pneu en bon état serait passé sans problème. La crevaison entraîne l’immobilisation de votre machine, vous faisant perdre un temps précieux et générant des couts de réparation sur site, qui ne sont jamais les bienvenus.

Combien de temps est nécessaire pour réparer un pneu récolte sur site ?

Réparer un pneu aux champs n’est pas toujours évident. Le temps d’intervention dépend du type d’avarie et du technicien qui va prendre en charge les travaux de réparation. En cas de crevaison, si vous avez de bonnes relations avec votre revendeur de pneu agricole et qu’il dispose d’une équipe de techniciens professionnels et efficaces, avec des véhicules et du matériel d’interventions, vous allez certainement être dépanné rapidement.

combien de temps pour réparer un pneu récolte sur site

Malheureusement sur une moissonneuse cela peut être plus compliqué que pour un tracteur, si le technicien a un pneu aux bonnes dimensions disponible, il faut compter au minimum 4 heures pour vous rejoindre et remplacer votre pneu suite à une crevaison, mais cela peut durer plusieurs jours si votre dimension de pneu n’est pas en stock.

 

2. Quelques contrôles pour anticiper l’avarie sur mes pneus récoltes

Vos pneus récolte doivent être inspectés et entretenus régulièrement, notamment avant le début de la nouvelle campagne de moisson. Ce travail de contrôle ne prend qu’une dizaine de minutes et peut vous permettre d’anticiper les éventuels risques d’avaries.

Examiner vos pneus en position statique

La première inspection de vos pneus récoltes doit se faire en position statique en examinant attentivement les points suivants :

  • Les bandes de roulement, les flancs, la jante, le talon : regardez au plus près la présence éventuelle de corps étrangers, d’anomalie ou d’impact.
  • Les fixations des roues : vérifiez visuellement les moindres signes de corrosion, un écrou desserré, etc.
  • Les bouchons des valves : assurez-vous qu’ils soient présents et bien serrés pour éviter le risque de perte d’étanchéité en cours de route.
  • Les barrettes : leur état doit être examiné minutieusement, car la présence d’une simple usure irrégulière peut être le signe d’un défaut de parallélisme ou d’une crevaison lente entrainant une perte de pression.
  • La pression : elle doit correspondre aux recommandations du fabricant, car une pression inadaptée favorise l’usure du pneu sur route, accentue la compaction du sol dans les champs, et augmente votre consommation de carburant pendant la récolte.

Examiner vos pneus lors du roulage

La seconde inspection intervient pendant le roulage. Vous devez procéder à une réparation dans l’un des cas suivants :

  • Des vibrations anormales : elles peuvent être causées par un défaut mécanique, un mauvais montage ou un problème de pression.
  • Un défaut de tenue de route : ce problème est généralement lié à un mauvais réglage de la pression des pneumatiques.
  • Des rebondissements ou des balancements anormaux : ils sont souvent dus à un mauvais report de charge ou à la surpression des pneus.

Si lors de votre contrôle une des anomalies listées ci-dessus est constatée il sera préférable de consulter votre revendeur en amont, pour affiner les causes et conséquences du problème et éviter une éventuelle avarie sur le chantier de récolte.

 

3. Quel pneu récolte est le plus adapté si vous devez procéder au remplacement ?

Si vous détectez une anomalie importante et que vous prenez la décision de remplacer un train de pneu sur votre moissonneuse, privilégiez un modèle spécifique qui vous permettra d’améliorer les performances de votre machine, de gagner du temps, d’augmenter votre productivité et de préserver vos sols.

Choisissez des pneus qui supportent plus de charge pour gagner du temps

Il existe aujourd’hui des pneus récoltes plus performants, notamment les pneus technologiques de type IF CFO ou VF CFO (Cyclic Field Opérations pour activité cyclique dans les champs). Ces derniers sont dotés d’une carcasse robuste, plus solide et plus fiable, leur permettant de supporter un poids supérieur aux pneus agricoles standards. Ils bénéficient de structures renforcées pour pouvoir supporter jusqu’à 55% de charges supplémentaires par rapport à un pneu agricole standard. Cela vous permet de couvrir plus de distance sans vous arrêter et de gagner plusieurs hectares par jour.

Ces pneus de nouvelle génération, disposent de barrettes au design innovant qui optimisent l’effort de traction.

Comment limiter l’impact des pneus récolte sur mes sols ?

Outre le choix d’un pneu de qualité et adapté à la moisson, vous pouvez adopter quelques gestes simples pour réduire l’impact au sol :

  • Inspecter l’état du sol avant de travailler dans une parcelle
    Un sol humide est très sensible à la compaction, alors autant patienter un peu avant de commencer la récolte pour éviter de dégrader davantage votre parcelle.
  • Récolter un peu avant la période prévue
    Pour éviter de travailler en conditions humides et préserver la structure du sol, vous pourrez avancer la date de votre campagne de récolte en adaptant la précocité des variétés cultivées si votre calendrier cultural vous le permet.
  • Réduire la charge
    Il est possible de réduire la compaction en diminuant la pression au sol. Pour cela, vous devez alléger le poids de votre machine en vidant régulièrement sa trémie et en évitant de vous déplacer dans votre parcelle avec des bennes remplies. Lors des moissons, remplissez uniquement vos remorques lorsqu’elles sont sur la bande enherbée en bordure de champ.
  • Adopter une circulation raisonnée
    Pour limiter l’impact des passages de vos engins agricoles sur vos parcelles, il est recommandé de toujours circuler au même endroit en utilisant par exemple un système de guidage des outils RTK. Ce dispositif vous permet de régler et reproduire la même trajectoire pour vos engins agricoles.
  • Une autre option consiste à vider la trémie en rive de parcelle directement dans des bennes sans que celles-ci n’entrent dans vos parcelles.

Le temps consacré à ces opérations sera largement compensé par le fait d’éviter les reprises de sols (moins de passage de décompacteurs, économie de temps et de carburant).

limiter l’impact des pneus récolte sur mes sols

Certains pneus récolte peuvent vous permettre de préserver vos sols

Le fait de transporter plus de charges favorise la compaction du sol, notamment lorsque vous utilisez des pneus inadaptés ou adoptez un mauvais réglage de pression. Il convient donc d’installer des pneus qui permettront de mieux répartir la charge pour préserver davantage le sol.

pneu IF = bonus de charge sans tasser
Grâce à leurs flancs très souples et très résistants, les pneus de technologie IF CFO et VF CFO bénéficient d’une grande capacité de flexion et offrent une empreinte au sol plus élargie, ce qui permet de réduire la pression et réduit considérablement le tassement de vos parcelles malgré la charge.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *