5 avaries sur le talon du pneu agricole qui imposent son remplacement

Pour le remplacement des pneus on pense en priorité à l’usure de la bande roulement ou des barrettes, mais moins souvent au fait que le pneu peut subir des avaries sur d’autres parties qui sont tout aussi importantes. Le talon du pneu fait partie de celles-là car il joue un rôle majeur, c’est lui qui assure l’étanchéité du pneu sur la jante.
Bien que cette zone soit particulièrement renforcée, elle intègre des tringles métalliques en acier qui assurent la rigidité du talon, elle peut subir, dans certains cas, des avaries qui seront de nature à imposer le remplacement du pneu, même si sa bande de roulement reste relativement neuve.

La zone du talon est une partie non réparable du pneu, car elle est trop importante dans la structure :

  • Elle fait le lien avec le siège de la jante. Il s’agit de la partie dentelée de la jante qui va assurer la liaison pneu/jante et permettre la transmission de la puissance motrice du tracteur au pneu.
  • La tringle métallique à l’intérieur du talon est garante de la rigidité et de la bonne cohésion entre le pneu et la jante lors de la mise sous pression.
  • Le talon est un assemblage complexe de matériaux associés lors de la fabrication (tringles, plis de renfort carcasse ainsi que de différents composés de gomme qui vont donner la rigidité, la résistance à l’échauffement et à l’abrasivité). Le talon apporte aussi la souplesse pour la zone de contact sur le siège de la jante.

Voici dans cet article les cas les plus fréquents d’avaries au niveau du talon :

1. Rotation du pneu sur la jante

Dans certains cas le pneu peut glisser sur la jante lors d’une traction importante. Cette rotation va générer un échauffement au niveau du talon, accélérer l’usure de la gomme de protection et dans les situations extrêmes, entrainer le cisaillement des cordes du renfort de carcasse et finir par désolidariser la tringle.

Désolidarisation de la tringle du pneuDésolidarisation de la tringle du pneu
Cela se produit principalement dans deux cas de figure :
  • Si le pneu est en surcharge ou en sous-pression prolongée lors de son utilisation, la masse écrase le pneu empêchant sa rotation au sol qui se reporte au niveau de la jante.
  • Si le montage d’un pneu de grande taille est fait sur une jante trop étroite. Dans ce cas le pneumatique sous l’effet de la charge et de la pression cumulées, travaille sur le rebord de jante. Ce phénomène augmente si le pneu est utilisé en sous-pression.

Dès que la tringle devient visible au niveau du talon, ou si la rupture se fait juste au-dessus de la tringle, les pneus seront hors d’usage et devront systématiquement être remplacés en s’assurant de la bonne conformité du pneu avec la référence de la jante.

 

2. Talon abimé par une jante en mauvais état

Monter un train de pneus neufs sur une jante très ancienne n’est pas toujours un bon choix. En effet, une jante très rouillée, qui est par exemple souvent utilisée pour le gonflage à l’eau, risque d’entrainer de la corrosion au niveau du talon.

Talon abimé par la janteTalon abimé par la jante
Si vos jantes sont rouillées ou anciennes :
  • Une remise à neuf des jantes avant le montage de nouveaux pneus peut être une bonne solution.
  • Le nettoyage régulier des jantes pour éviter la présence trop importantes de corps étrangers (terre, pierres, branches…) au niveau de la jonction jante/ talon est fortement conseillée.

Attention : certains modèles de talons sans protection du rebord de jante, favorisent le stockage de corps étrangers au niveau de la jonction jante/talon. De préférence, ce type de pneu sera à éviter.

Si le talon est coupé, usé et fortement endommagé, il y a un risque important de perte de pression soudaine, entrainant généralement une avarie plus grave.

 

3. Rupture à l’extrémité du renfort

Lorsque vous constatez une fissure entre le talon et le flanc, même très légère, c’est souvent trop tard. La séparation s’est faite au niveau du retournement des plis juste au-dessus du renfort de talon.

Rupture sur l’extrémité du renfort du talonRupture sur l’extrémité du renfort du talon
Ce type de rupture se produit généralement dans les cas suivants :
  • Vous roulez trop souvent avec une pression très insuffisante sur route. Pour pouvoir rouler à basse pression sur route comme aux champs il faut absolument être équipé de pneus de technologie VF.
  • Vous êtes fréquemment en surcharge de manière prolongée. L’extrémité du flanc se retrouve alors comprimée sur le rebord de jante entrainant la rupture.
  • Si la rupture est au niveau de l’emplacement de la décolle de talon, c’est que cette zone a été trop travaillée lors de démontages répétitifs entrainant une faiblesse dans la structure.

Ce type d’avarie n’est évidemment pas réparable, par contre lors du remplacement, il sera préférable de choisir un pneu à plus grand volume d’air, de série 70 ou série 65 pour augmenter la charge et de bien sûr, de toujours contrôler les pressions.

 

4. Talon abimé lors du montage

Le démontage et le montage sont des moments délicats qui nécessitent d’avoir l’habitude de faire ce type d’opérations et une bonne maitrise du matériel de démontage, et de remontage, que ce soit fait manuellement, ou avec une machine.

Talon pincé par une machine au montageTalon pincé par une machine au montage
Plusieurs cas de figure peuvent endommager le talon lors du montage :
  • L’outil de mise en place du talon a dévié et a provoqué la déchirure de celui-ci.
    Sur les machines automatiques, un talon mal lubrifié passe avec difficulté le bord du puit de jante, puis risque de se positionner en biais sur le rebord de jante, écrasant la zone d’étanchéité du talon.
  • Lors d’un montage manuel avec une utilisation de plusieurs leviers. Le mauvais positionnement des leviers peut provoquer un déchirement ou une coupure du talon.

Si le talon a été abimé, écrasé ou pincé lors du montage manuel ou avec une machine, il ne faut pas essayer de rouler avec ce pneu, en fonction du problème le risque d’explosion à la mise en pression ou au roulage est bien réel.

 

5. Rupture de tringle

La rupture de la tringle se produit principalement lors de la mise en pression au moment du « coup de bélier ». Il s’agit du moment où la pression est suffisante à l’intérieur du pneu pour repousser d’un seul coup les talons dans leur position finale.

Pneu avec rupture de tringlePneu avec rupture de tringle
La rupture de tringle peut se produire pour les raisons suivantes :
  • Le montage du pneu neuf a été fait sans graisse ou si les faces des talons n’ont pas été suffisamment lubrifiées, lors du choc final de la mise en pression une des tringles peut rompre.
  • La mise en pression est excessive et sans surveillance, un talon qui ne se positionne pas correctement entrainera probablement une rupture de tringle.

La mise en pression est un moment critique, il ne faut jamais dépasser la pression de 2,5 bars pour la mise en place des talons.
Si vous arrivez à ce niveau de pression et que les talons ne se positionnent pas, il est préférable de dégonfler et de chercher l’anomalie, plutôt que de détruire un pneu neuf ou pire d’entrainer un accident grave lié à une explosion.

EN CONCLUSION

Le budget pour un train de pneus est important et ce serait dommage de devoir procéder au remplacement avant d’avoir pu les utiliser, juste pour économiser sur le montage.

Faire appel à un professionnel dont c’est le métier et qui dispose d’une garantie pour son travail, peut éviter beaucoup de problèmes, comme notamment une erreur de dimension ou une altération du talon lors du montage, qui vous expose à un remplacement prématuré avec toutes les conséquences économiques que cela entraine.

 


Pour en apprendre davantage sur les techniques qui permettent de préserver la rentabilité de votre exploitation, les experts du pneu de tracteur vous proposent de télécharger gratuitement ci-dessous un eBook complet sur ce sujet :

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *