Avantages d’un bon pneu agricole en viticulture ou en Arboriculture

Même si les vignes ou les arbres en vergers ont des racines profondes, ils ont aussi une part importante de leur système racinaire qui reste proche de la surface pour capter l’humidité ou les micronutriments présents dans la couche arable du sol beaucoup plus riche que les couches inférieures.
Le passage répété des machines agricoles sur la même zone durant plusieurs années va compacter le sol, bloquer le développement racinaire, réduire la vie biologique et réduire la capacité d’infiltration de l’eau.
Le pneumatique a un rôle primordial pour éviter ces phénomènes de dégradation du sol qui seront à terme très dommageable sur vos rendements. En effet le choix d’un pneu agricole adapté pour vos machines vous permet de contrôler la pression de travail et donc de minimiser la pression qui se répercute sur le sol.

C’est bien le pneu qui transmet la compaction au sol et dans des vignobles ou des vergers, où les plants restent les mêmes durant des dizaines d’années, l’effet répétition des passages en inter rangs systématiquement au même endroit, entraine une compaction très localisée des sols.

Pour éviter ou limiter au maximum les phénomènes de tassement, vous devez sélectionner des pneus qui présentent des spécificités correspondantes au travail de la vigne ou en vergers.

1. Choisir des pneus basse pression, plus larges et contrôler systématiquement les pressions

Le tassement du sol constitue l’un des problèmes les plus important qui impacte vos rendements sur le long terme, quelle que soit votre type de culture : blé, maïs, arbres fruitiers ou vigne, le processus est le même.

viniculture

La compaction bloque l’infiltration de l’eau, réduit la porosité et l’aération du sol. L’eau qui ne s’infiltre plus, va ruisseler en surface et laver les sols, entrainant une érosion et une perte des éléments nutritifs nécessaires à vos cultures. L’humidité excessive en surface peut être source de maladie et cette eau qui n’a pas pu s’infiltrer vient appauvrir les réserves qui sont normalement captées par les racines profondes et dont vos cultures auront absolument besoin, lors de la saison sèche.

En cas de fortes pluies ou d’orages violents, on peut également constater un ravinement important des sols qui peut entrainer une détérioration de la stabilité des plants.

La compaction réduit la vie biologique du sol et bloque le développement racinaire dans la couche arable, la plus riche en nutriment. Ce phénomène entraine progressivement une baisse des rendements que l’on attribuera simplement aux conditions météorologiques du moment, alors qu’il s’agit en fait d’un problème invisible, de tassements cumulés sur plusieurs années.

Heureusement, pour chaque problème, des solutions existent. Pour préserver vos vergers ou vos vignes contre la compaction excessive du sol, voici les options qui s’offrent à vous :

Opter pour des pneus qui peuvent travailler à basse pression

Même si les tracteurs vignerons sont moins lourds que les machines utilisées en grandes cultures, le fait de circuler régulièrement en inter-rangs étroits constitue un risque de tassement élevé sur des zones localisées, à proximité directe des ceps.

La pression à l’intérieur du pneu se reporte au sol, plus elle est élevée et plus la compaction sera importante. Les passages répétés aux mêmes endroits avec des pneus inadaptés provoquent inévitablement une dégradation du sol en profondeur, c’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé d’utiliser des pneus agricoles ayant été conçu pour travailler à «basse pression».

Ils offrent une empreinte au sol plus large, par rapport aux pneus agricoles standard, ce qui permet de répartir la charge sur une surface plus grande avec une pression de gonflage plus basse. Résultat : la compaction sera réduite.

Contrôler systématiquement les pressions de vos pneus

Le remplacement complet de vos pneus de tracteur par des pneus basse pression n’est pas obligatoire. Vous avez la possibilité de les conserver et d’adapter plus fréquemment vos réglages de pression, en fonction de vos circonstances de travail.

Si la compaction est superficielle, cela signifie que vous n’avez pas réglé vos pneus à la bonne pression et un simple réglage régulier devrait améliorer les choses. Vous devrez procéder à une pesée de chaque essieu et adapter régulièrement la pression de vos pneumatiques en fonction de la charge, de la vitesse de travail prévue, ainsi que du degré de pente de vos parcelles, cela afin de prendre en compte les reports de charge. Dans certaines régions viticoles, les parcelles à travailler ont des pentes accentuées.

Pesée du train avant d’un tracteur enjambeur double rangPesée du train avant d’un tracteur enjambeur double rang


En revanche, une compaction plus profonde est dû essentiellement à une charge à l’essieu trop élevée qui implique une pression plus importante pour supporter cette charge. Vous pouvez alors soit réduire la charge si c’est possible, soit revoir votre équipement pour de la basse pression, des pneus plus larges ou un jumelage.

pneus adaptés aux vergers

2. Choisir des pneus adaptés à la vigne ou aux vergers

En raison de la spécificité de chaque culture, on n’utilise pas les mêmes pneus agricoles dans les exploitations céréalières que dans les exploitations d’arboriculture ou de viticulture.

Bien souvent, le sol des vignes ou des vergers est sec, avec des taux d’inclinaison en coteaux plus important pour les vignes que pour la plupart des autres cultures. Il convient donc d’opter pour un pneumatique plus résistant et pouvant travailler à très basse pression pour réduire la compaction du sol.

Les pneus Vignes VX-TRACTOR : conçus pour la résistance à basse pression

Développés par Bridgestone, les pneus Vignes VX-TRACTOR sont conçus pour les tracteurs de petite et moyenne puissance. Grâce à leur carcasse renforcée, à la fois plus résistante à la charge et plus durable, ils sont parfaitement adaptés aux sols des vignes et des vergers.

Ces pneus bénéficient d’une construction renforcée de 3 plis de carcasse et de 6 plis pour la bande de roulement. Cette construction permet un travail à des pressions comprises entre 0.6 et 2.4 bars tout en bénéficiant d’un bon amortissement et d’une souplesse des parois latérales.

Une durée de vie prolongée

Ce type de pneumatique a été développé pour offrir une durée de vie plus longue que les pneus agricoles standard ou d’entrée de gamme. En effet, il bénéficie d’un volume de gomme plus important, soit jusqu’à 20% de gomme supplémentaire.

Ces pneus technologiques bénéficient d’une bande de roulement plus résistante à l’usure grâce à sa composition exceptionnelle intégrant davantage d’huile végétale, rendant ainsi le VX-TRACTOR plus résistant aux coupures de ses barrettes.

Des barrettes Involute pour améliorer la traction

La transmission de la puissance du moteur de votre tracteur au sol est essentiellement assurée par les barrettes du pneu. Lorsque celles-ci prennent appui sur la terre, elles occasionnent une compaction horizontale pour transmettre l’effort de traction au sol. Si vous utilisez un pneu classique, les barrettes créent un effet de «pelle» à leur sortie en soulevant de la terre.

Avec les pneus VX-TRACTOR, l’effort de traction est optimisé grâce au design Involute des barrettes qui réduit significativement les perturbations des sols, l’angle particulier de leur profil, assure un autonettoyage parfait de la surface du pneu.

 

3. Limiter volontairement le nombre de passages et choisir l’enherbement des parcelles

Lorsque vous avez le bon modèle de pneumatiques réglé à la bonne pression, vous pouvez encore préserver davantage vos vignes ou vos vergers contre le tassement excessif du sol, il suffit d’adopter quelques techniques simples, pour la réalisation de vos différents travaux.

choisir l’enherbement des parcelles

Éviter le passage sur sol détrempé

Le passage répété de vos machines au même endroit amplifie inévitablement la compaction de vos sols, surtout en conditions humides. Lorsque vos sols sont détrempés, il est plus judicieux d’arrêter les travaux pour éviter de les compacter sous le poids de vos machines.

En effet, la résistance à la charge d’un sol détrempé est très faible, ce qui risque de provoquer des ornières. Le sol va s’enfoncer en profondeur jusqu’à ce que vos pneus trouvent de la résistance. Ces ornières vont ensuite canaliser l’eau et réduire la bonne irrigation de la parcelle. Le travail nécessaire pour les supprimer sera une perte de temps et d’énergie.

Limiter le trafic ou la fréquence des passages

Comme les engins agricoles doivent circuler exactement sur la même zone entre les rangs, cela rend impossibles les passages à distance des cultures. Le tassement du sol s’accentue donc de manière assez systématique.

Plus le sol est tassé et plus il faut irriguer, et irriguer coûte cher et oblige à plus de passages. Néanmoins, il est possible de limiter le trafic en réduisant le nombre de passages d’irrigation ou de sarclage.

Des plantes de couverture (couvre-sol) en inter rang permettent d’éviter le réchauffement rapide des sols, de réduire les passages d’irrigation, tout en améliorant le drainage naturel de l’eau.

Mettre en place l’enherbement des parcelles

Pour préserver le sol du tassement et éviter la sécheresse des sols en période chaude, il faut privilégier le couvert végétal. Vous pouvez améliorer la portance du sol par l’enherbement des parcelles afin de créer une protection passive des sols et une niche écologique.

Enherbement en interrang en arboricultureEnherbement en interrang en arboriculture


Cette opération favorise la lutte contre l’érosion et permet de réduire le ruissellement. Selon les objectifs attendus, elle peut être permanente ou temporaire, semée ou spontanée :

  • L’enherbement temporaire en viticulture : c’est un semis d’espèces annuelles (non pérennes) que l’on plante sur le sol compacté afin d’obtenir un maximum de biomasse. Cette technique permet d’avoir des sols plus vivants et plus résilients en les décompactant et en y apportant de l’oxygène.
  • Enherbement permanent : il s’agit d’une couverture végétale placée sur le sol pour plusieurs années, dont l’avantage principal est d’augmenter la portance. Il est simple d’entretien et efficace pour limiter les maladies.
Dans tous les cas, l’enherbement des parcelles a un effet décompactant sur le long terme, il améliore la structure, favorise la porosité et la perméabilité des sols.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *