Mes pneus de tracteur sont-ils adaptés à l’usage routier ?

Contrairement aux pneus auto ou moto, le pneu agricole n’est pas par nature, un pneu dédié à la route. Cependant il s’avère dans la réalité, que les temps de trajet des tracteurs agricoles passés sur route sont en constante augmentation en raison de l’exploitation de parcelles toujours plus éloignées.

Lors de la conception, la priorité donnée à un pneu de tracteur, c’est souvent la traction dans une terre meuble, c’est ce qui explique la hauteur et la largeur du pneu, mais aussi des barrettes qui donnent le maximum d’efficacité de traction sur un sol déformable sur lequel elles prennent appui.

Vous l’avez compris, ce n’est pas du tout le cas sur route où le pneu est simplement posé sur une surface très dure et où le contact est limité à la partie supérieure des barrettes. Mais alors existe-t-il des pneus de tracteur plus adaptés à la route et que peut-on en attendre ?

 

1. La résistance à l’usure

Beaucoup plus dur que la terre, le bitume est abrasif comme un papier de verre de par sa composition. En effet, le revêtement routier est conçu pour durer et résister à tous types de trafic et à des conditions climatiques les plus extrêmes. Il est constitué de plusieurs matériaux comme le goudron, du sable, des gravillons, des morceaux de roche concassés. Ces divers granulats remontent à la surface bitumineuse et forment des irrégularités plus ou moins espacées, rugueuses et saillantes.

résistance à l'usure des pneus sur bitume

Rouler plusieurs heures sur la route, entraine une usure plus rapide de vos pneus agricoles.

Sur une route asphaltée sèche, seule la surface supérieure des barrettes du pneumatique est sollicitée, l’épaisseur des barrettes n’est pas utilisée, la gomme va se déformer pour embrasser la forme des micro-aspérités du sol (indentation).

  • Si vous roulez assez lentement : le taux de glissement sur route est au plus bas donc l’usure reste faible.
  • Si vous roulez plus vite : plus vous accélérez plus le glissement du pneu augmente sur le sol, ce glissement provoque l’élévation de la température de la gomme la rendant plus souple et plus sensible à l’abrasion du bitume. La vitesse implique souvent des freinages beaucoup plus appuyés, voir des freinages brusques qui auront un maximum d’impact sur l’usure, entrainant des contraintes sur l’ensemble de la carcasse, surtout si le pneu perd de son adhérence lors du freinage.

Au-delà des micro-aspérités du sol, d’autres facteurs sont susceptibles de provoquer l’usure prématurée du pneumatique, comme l’état du revêtement routier ou l’utilisation avec des manœuvres sur place dans la cour de ferme par exemple.

Les routes secondaires de campagne empruntées par les engins agricoles sont souvent les moins bien entretenues, la surface de la chaussée peut présenter des déformations liées à une conception ancienne comme les routes bombées entrainant une usure latérale des pneus, ou de nombreux trous et des réparations aléatoires souvent de mauvaise qualité.

Chaque choc ou impact, que subit le pneu agricole est de nature à en augmenter l’usure et le facteur vitesse sera très déterminant pour réduire cette usure.

 

2. Le confort au roulage

On attend évidemment de ses pneumatiques un comportement routier impeccable, confortable, rapide et sans vibration. On espère aussi ne pas avoir de problème de tenue de route lorsqu’on conduit à vitesse élevée. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, et c’est très souvent lié à un dérèglement de la géométrique de vos pneumatiques.
Cela peut être dû à des chocs lors d’un passage trop rapide du champ à la route (ou inversement), une vitesse excessive sur un revêtement routier dégradé ou dans des chemins, ou bien lorsque vous franchissez des traces assez profondes ou lorsque vous roulez trop fréquemment et trop vite dans des ornières profondes qui vont forcer sur votre géométrie.

Vérifier le parallélisme des pneus

Selon les statistiques, plus de 37% des vibrations et des usures des pneus agricoles sont provoquées par des défauts de géométrie, notamment par des défauts de parallélisme. Ce phénomène se traduit par un mauvais alignement des roues de la machine. À la différence du carrossage qui concerne l’axe vertical des roues, le parallélisme concerne le réglage de l’axe horizontal des roues par rapport à l’axe de l’essieu. Il y a un problème de parallélisme lorsque vu de face, les roues ne sont pas parfaitement parallèles avec l’axe longitudinal de la machine.

Pour profiter d’un confort de roulage parfait sur route, vous devez régler en priorité les problèmes de géométrie en vérifiant régulièrement le parallélisme de votre tracteur. C’est également un des meilleurs moyens de limiter l’usure irrégulière et préserver vos pneumatiques tout en faisant des économies de plusieurs milliers d’euros en les conservant plus longtemps.

 

3. La préservation de la santé

Une mauvaise qualité de pneumatiques ou un mauvais équilibrage génère une quantité plus ou moins grande de vibrations que l’on peut ressentir dans la cabine du tracteur. Elles sont avant tout absorbées par le pneumatique, passent par le pont et la cabine et arrivent jusqu’au siège du conducteur.

Les pneus, qui ne sont pas fabriqués selon des normes de qualité élevées, peuvent potentiellement présenter des problèmes de concentricités, ce qui provoquera au roulage, à vitesse soutenue (à partir de 20 km/h) des vibrations au volant et en cabine voire même des balancements excessifs de la cabine.

Au-delà de l’inconfort de conduite que cela peut engendrer, les risques de ces vibrations fréquentes et répétés sur la santé ne sont pas des moindres. En effet, certaines d’entre elles ne sont pas complètement absorbées par ces différents éléments mécaniques et vont jusqu’à perturber le métabolisme du conducteur en pénétrant les parties de son corps dans trois directions différentes :

  • L’axe dos-poitrine
  • L’axe séant-tête
  • L’axe droite/gauche

Le niveau de vibrations auquel l’agriculteur est exposé est directement lié au temps passé au volant de son tracteur.
Les services médicaux spécialisés dans la sécurité sociale agricole distinguent deux types de vibrations, dont les « Mains-bras » (pour les appareils portatifs) et les « Corps entiers » (pour l’utilisation de machines agricoles complètes). Les agriculteurs qui conduisent des engins agricoles sont donc exposés à ce dernier type de vibrations.

Vibrations quelles conséquences sur la santé

Parmi les différentes conséquences sur la santé, occasionnées par les vibrations excessives du tracteur, on trouve par ordre d’importance :

  • Les troubles musculosquelettiques (TMS), sont les plus fréquentes.
  • Le vieillissement prématuré du disque vertébral : plus la colonne vertébrale s’affaisse, plus les risques de douleurs au niveau du dos sont élevés (hernies discales, sciatiques, lombalgies).
  • Les troubles visuels en cas d’exposition prolongée aux vibrations.
  • Les troubles digestifs.

 

4. Principaux critères des pneumatiques pour la route

Si votre activité implique un pourcentage important de temps passé sur la route, il est important de faire le bon choix de pneus. Vous pouvez baser votre choix sur différents critères, tels que :

  • la technologie du pneu,
  • le volume de la bande de roulement,
  • le composé de la bande de roulement,
  • la résistance du pneu aux contraintes dues à la charge.

Choisissez la technologie la plus adaptée à votre activité. Les pneus de technologie standard seront, par nature, plus adaptés à une utilisation intensive sur route que les pneus de technologie IF ou VF.
En effet, le véritable avantage des pneus IF et VF se situe dans les champs, où ils sont utilisés à basse pression de gonflage pour mieux protéger le sol. Sur la route, ils offrent un grand confort de conduite mais peuvent augmenter le tangage à basse pression de gonflage. Les pneus de technologie standard, grâce à la construction de leurs flancs, réduisent considérablement le tangage.

Vitesse sur route et temps de freinage

Plus de caoutchouc pour l'usure

Le volume de gomme est également un critère essentiel, comme sur le VX-TRACTOR, dont le volume de gomme supplémentaire est jusqu'à 20% supérieur à celui des concurrents* avec ses barrettes plus hautes, plus larges et plus longues. Ses caractéristiques donnent à ce pneu de haute technologie des atouts pour une durée de vie potentiellement prolongée, même en cas d'utilisation intensive sur la route.

* Basé sur les tests de mesure de Bridgestone réalisés sur les pneus VX-TRACTOR, Michelin MACHXBIB et Trelleborg TM900 avec une dimension de 710/70 R42 et de 600/70 R28.

Une usure contrôlée

La composition de la bande de roulement d'un pneu est une formule extrêmement précise combinant de multiples composants, et chacune des formules utilisées donnera au pneu ses propriétés.

Pour une voiture, c'est ce qui fait en partie la différence entre un pneu été et un pneu hiver.

Pour un pneu de tracteur, cette formule peut influencer la capacité du pneu à résister à l'usure et aux coupures.

Pour le pneu VX-TRACTOR, la proportion d'huiles végétales a été augmentée. Cela a permis d'améliorer de plus de 30% la résistance à l'usure et de plus de 5% la résistance aux coupures (par rapport à la génération précédente de composé, sur la base de tests contrôlés (test d'abrasion DIN et test de vieillissement accéléré) réalisés par Bridgestone R&D.

Un autre critère important : la résistance de la carcasse aux contraintes

Choisir un pneu de haute technologie signifie que sa carcasse est optimisée pour minimiser les contraintes internes.

Mesure de la distribution de la pression au sol1. Mesure de la distribution
de la pression au sol de la plus basse (bleu) à la plus haute (rouge),
essais internes Bridgestone.

La même taille de pneu utilisée sur le même tracteur, avec la même charge par pneu, à la même pression de gonflage, donnera des résultats différents selon la marque du pneu(1).

Comment expliquer cela ?

Parce que les éléments de construction internes (nappes, talon, flancs, composés de caoutchouc,...) et de construction externes (dessin de la bande de roulement, volume de la bande de roulement, renforcement des flancs,...) sont spécifiques à chaque fabricant.

Cela donne des résultats différents.

La carcasse robuste de Bridgestone a été conçue pour offrir une durabilité et une résistance aux dommages exceptionnels, même à des pressions de gonflage plus élevées, grâce à une ceinture de bande de roulement robuste, un talon S-Line solide, une zone de flanc renforcée.
Les pneus Bridgestone sont conçus pour résister à de lourdes charges sur la route.

Remorque attelée = réglage pression + parallélisme

Conclusion

La solution idéale pour pouvoir travailler sur des terrains différents en toute tranquillité, c'est d’adopter :

Adoptez un pneu de nouvelle génération

il est conçu pour apporter tous les avantages sur route, sans perdre sa capacité agricole.


Ajustez le réglage de la pression et du parallélisme

de votre tracteur ainsi que des outils ou remorques attelées, atomiseurs, épandeurs, cuves, etc., pour préserver les qualités routières de vos pneus.


Modérez votre vitesse

pour maintenir vos pneumatiques en bon état, mais aussi pour améliorer votre sécurité au freinage.

 


Le blog Bridgestone-agriculture.fr est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires. Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneus agricoles.

Pour aller plus loin et augmenter la rentabilité de votre exploitation, les Experts du pneu de tracteur vous proposent un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Le présent document et les informations qu’il contient n’ont qu’un caractère informatif. Bien que la rédaction ait fait l’objet de soins minutieux, nous déclinons toute responsabilité pour tout préjudice subi en raison d’erreurs subsistant dans le texte. Toutes les données sont par ailleurs susceptibles d’être modifiées sans préavis après la date de publication.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *