Quel est l’impact des chaumes sur l’usure de mes pneus de tracteur ?

Il existe de nombreux éléments qui sont susceptibles d’user ou de crever vos pneus agricoles. Les chaumes de certaines cultures sont de nature à user, à dégrader ou à crever vos pneus lors de la récolte ou des travaux de déchaumages. Il ne s’agit pas d’un problème systématique mais d’un problème qui peut être fréquent et pour lequel on peut trouver des solutions simples pour éviter une avarie.
En effet les chaumes du maïs par exemple, présentent une capacité de dégradation importante, ce type de culture avec des tiges très épaisses et rigides peut perforer un pneu. La répétition de contact de milliers de chaumes entre les barrettes des pneus risque d’entrainer une forte usure, voire une crevaison, et d’immobiliser votre chantier. Certains pneus seront plus adaptés que d’autres si vous travaillez régulièrement le maïs, le tournesol, le soja...

Voici tout ce que vous devez savoir sur l’impact des chaumes sur vos pneus de tracteur.

1. Pourquoi les chaumes peuvent présenter un problème pour les pneus ?

Les chaumes sont devenus une préoccupation importante pour les fabricants de pneus et les agriculteurs de certaines cultures, au cours de ces dernières décennies. Ils peuvent provoquer des dommages considérables sur le caoutchouc de la bande de roulement et sur les flancs de vos pneus agricoles, voire même être la cause de crevaisons répétées.

Pourquoi les chaumes peuvent présenter un problème pour les pneus

Les évolutions génétiques des cultures ont rendu les chaumes plus durs au cours du temps

Afin d’améliorer les rendements, les semenciers ont eu recours à la génétique pour développer de nouvelles variétés de cultures hybrides. Celles-ci produisent des tiges plus épaisses et plus solides pour mieux résister aux conditions climatiques (tempêtes ou sécheresses) et aux insectes ou aux parasites.
Résultat : les rendements sont bien plus élevés, mais après la récolte, les chaumes ainsi obtenus, sont plus durs et se décomposent plus difficilement dans le sol avec les intempéries ou le changement de saison.

Les chaumes coupés trop courts favorisent la dégradation des pneus agricoles

Le choix de couper court lors de la récolte présente des avantages, comme le fait d’éviter un passage supplémentaire pour le déchaumage, ou de lutter contre les parasites tels que la pyrale du maïs. Mais aussi des inconvénients, comme notamment, une réduction de la durée de vie de vos pneus, ou des crevaisons plus fréquentes dues aux chaumes.

Chaumes coupés trop courts à droite entrainant une dégradation des pneusChaumes coupés trop courts à droite
entrainant une dégradation des pneus

 

Lorsque les pneus de tracteur en caoutchouc roulent sur ces tiges de chaumes qui sont plus durs et qui sont coupés très courts, cela représente des milliers d’impacts entre les barrettes, qui vont progressivement arracher des morceaux de caoutchouc en fond de structure, créer des coupures et finir par atteindre les nappes au centre de la bande de roulement (voir photo ci-dessous). Des fragments de chaume de maïs peuvent alors pénétrer à travers le pneu et provoquer une crevaison.

Si vous utilisez des pneus plus larges que les rangs, les impacts seront beaucoup plus importants qu’en roulant en inter-rang en augmentant le risque de crevaison en fond de structure et au niveau des flancs.

Coupures uniquement en fond de structure du pneuCoupures uniquement en fond de structure du pneu


Tant que les coupures en fond de structure peuvent rester superficielles, le pneu est utilisable et ne présente pas de problème particulier hormis une usure accélérée.

Vous devez par contre faire attention à toutes les coupures qui semblent plus profondes qui peuvent, elles, présenter un danger d’éclatement si vous augmentez la pression pour un long trajet en charge sur route.

 

2. Quelles solutions pour réduire l’usure et éviter les crevaisons ?

Avant de remplacer tous vos pneus et d’opter pour des modèles plus résistants, il existe quelques solutions pour limiter la dégradation prématurée de vos pneus actuels :

Couper moins court lors de la récolte

Il est conseillé de couper les tiges un peu plus haut, pour permettre aux pneus de les pousser avant de rouler dessus et permettre de les écraser horizontalement. Des tiges plus hautes modifient l’angle de contact, ce qui limite les chances de pénétration des tiges dans la bande de roulement.

Certes, la quantité de chaumes impliquera un passage supplémentaire de déchaumage mais avec cette hauteur de coupe plus haute, vous pourrez préserver vos pneus et faire une économie à long terme sur des remplacements moins fréquents.

Les chaumes plus haut permettent au pneu de plier les tiges, ce qui n’est pas le cas pour les chaumes trop courts qui vont atteindre le fond de structureLes chaumes plus hauts permettent au pneu de plier les tiges,
ce qui n’est pas le cas pour les chaumes trop courts
qui vont atteindre le fond de structure

 

Utiliser des outils spécifiques pour casser mécaniquement les chaumes

Une autre option consiste à placer un outil ou n’importe quel système mécanique qui permettra d’abattre les tiges, juste devant les pneus. Cet investissement dans un outil spécifique pour plier les chaumes et éviter que ceux-ci percent ou dégradent la bande de roulement de vos pneus agricoles les préservera durant des années.

Le déchaumeur frontal

Vous pouvez faire un passage avec un déchaumeur frontal à disques ou à dents qui permettra de casser les chaumes et de préserver vos pneus de l’usure et d’une crevaison éventuelle. Ce déchaumage superficiel permettra de répartir et d’enfouir partiellement les résidus, et de faciliter le travail ultérieur de semence.

Le rouleau frontal

Cet outil permet de pousser et casser les chaumes avant qu’ils n’entrent en contact avec le pneu, ce qui réduit considérablement les dommages possibles. Il modifie l’angle de rencontre entre le pneu et les tiges ce qui limite les risques de perforation. Associé à un déchaumeur arrière il permettra une très bonne préparation des sols en un seul passage.

Rouleau frontal pour casser les chaumes devant les pneus et les préserver de l’usureRouleau frontal pour casser les chaumes devant les pneus et les préserver de l’usure

 

3. Quel type de pneu serait plus adapté pour résister aux chaumes ?

La crevaison causée par les chaumes concerne tous types de pneus agricoles, mais certains résistent mieux à la perforation, tels que les pneus à indice de robustesse élevé, de conception spécifique ou de qualité supérieure.

Le choix de votre pneu de tracteur est un facteur déterminant pour éviter les complications liées aux chaumes. Il existe des pneus de type chantier ou forestier qui sont conçus pour résister aux chocs et aux usures causés par des pierres, des débris, des chaumes durs, etc.

En effet, ils sont dotés de renforts de carcasse supplémentaires et d’une ceinture en acier plus solide, pour rouler sans problème sur différents obstacles comme les chaumes, tout en évitant les crevaisons. Leurs barrettes en formes de blocs compacts ne permettent pas aux chaumes de se glisser jusqu’au fond de structure sans être écrasés.

Malheureusement, ils sont beaucoup trop rigides et vont impacter négativement la compaction des sols. Ils n’ont pas le dessin de barrette adapté, qui permet une bonne traction et risquent de générer beaucoup trop de patinage.

Choisir des pneus grandes cultures de conception plus avancée que les pneus standards

Toute la difficulté pour les manufacturiers est d’augmenter la résistance tout en préservant la souplesse nécessaire à la préservation des sols.

En faisant le choix de pneus de qualité et de conception supérieure comme le VT-TRACTOR de Bridgestone, vous choisissez le meilleur compromis entre une gomme très résistante et une souplesse parfaite pour éviter la compaction.

En investissant dans des pneus grandes cultures, vous profiterez de plusieurs avantages non négligeables :

Une conception globale plus résistante, de la carcasse à la composition de la gomme

  • Le VT-TRACTOR est conçu avec des matériaux de haute qualité qui assurent une grande solidité et plus de durabilité dans le temps.
  • Le mélange de gomme intègre des huiles végétales et une association du caoutchouc naturel avec le synthétique, qui assure un niveau de résistance largement supérieur aux autres modèles.
  • Sa carcasse a été renforcée, elle bénéficie d’un nombre de plis plus important, constituant autant de protections contre l’usure et les perforations.
  • Cette conception spécifique de carcasse lui permet d’ailleurs, de travailler sans problème en augmentant les charges jusqu’à 40%.

Un design adapté pour guider les chaumes

  • Le design «Involute» des barrettes du pneu VT-TRACTOR constitue un véritable atout pour réduire l’impact des chaumes sur la bande de roulement.
  • La superposition des barrettes sur l’axe central du pneu empêche les chaumes de se glisser entre les barrettes et pli les chaumes en les repoussant vers l’extérieur.
    Ce design particulier limite largement les dommages et l’usure du pneu.
Le fait d’opter pour un pneu VT-TRACTOR vous garantit un retour sur investissement optimal, car vous bénéficiez d’un pneu résistant à l’usure et aux coupures, vous garantissant une utilisation plus durable de vos pneus en limitant les avaries possibles.

 


Pour en apprendre davantage sur les techniques qui permettent de préserver la rentabilité de votre exploitation, les experts du pneu de tracteur vous proposent de télécharger gratuitement ci-dessous un eBook complet sur ce sujet :

Téléchargez : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

La majorité des personnes qui ont lu cet article ont aussi lu les articles suivants qui sont classés ci-dessous par ordre de popularité :

Ces informations ont pour seul but de vous sensibiliser aux aspects techniques et fonctionnels des pneus agricoles et de leur utilisation. Elles ne vous permettent pas de porter un jugement ou une conclusion définitive à une problématique donnée. Seul votre expert en pneu agricole est en mesure d'effectuer une expertise technique et de prendre une décision finale, au cas par cas.


Laissez un
commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *